ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

LE DICO

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z


Eau

Molécule chimique de formule H2O (soit un atome d’oxygène pour deux d’hydrogène), nécessaire à toute vie connue. Sur Terre, l’eau est rarement pure. La plus grande masse d’eau est constituée par les océans. Sur Terre, l’eau est présente sous ses trois formes : liquide, solide (glace) etgazeuse (vapeur.) Les échanges entre ces différentes formes et surtout entre les masses d’eau donnent lieu au cycle de l’eau. Ce cycle est initié par l’évaporation due à l’énergie solaire (voir effet deserre.) L’évaporation donne lieu à la formation de nuages puis aux précipitations, lesquelles nourrissent cours d’eau, lacs et nappes phréatiques, bien que la majeure partie des pluies frappe directement les océans dont l’évaporation est issue au premier chef. L’eau, qui est de plus en plus polluée un peu partout, est très inégalement répartie dans le monde La principale utilisation de l’eau douce est l’agriculture. Sa rareté de commence déjà à générer des sources de conflits, c’est pourquoi il faut trouver des modes de culture responsables et durables et économiser l’eau, même dans les pays où pour l’instant elle ne manque pas.


Eau fossile

Ce terme, parfois  utilisé abusivement,  désigne pour les géologues une massed’eau souterraine qui ne se renouvelle pas - ou très peu - et dont la formation a eu lieu à uneépoque ancienne. On considère généralement que ce concept peut être utilisé lorsque ce stockd’eau par nature limité s’est constitué dans des conditions climatiques différentes de celles queconnaît actuellement la région considérée. La Libye, qui dispose d’une masse très importante d’eaufossile dans son sous-sol, envisage de l’utiliser pour alimenter des villes entières, dont certaines nesont encore que des projets. L’eau fossile (dont on nomme aussi les gisements Aquifères) ne doitpas être confondue avec celle qui constitue les nappes phréatiques, qui font partie intégrante ducycle de l’eau.


ECHA

 Agence Européenne des produits chimiques http://europa.eu/agencies/community_agencies/echa/index_f...


Écologie

 Ce terme a été formé à partir du grec  oïkos (maison) et logos (discours, science.) Il désigne l’étude de l’interaction des  êtres vivants et de leur milieu, autrement dit du fonctionnement de la biodiversité.


Écosystème

Un écosystème est une fraction de la biosphère située dans un territoire physiquedonné. Il rassemble le monde vivant dans cet espace appelé biotope, auquel il est étroitement lié. Parextension, on utilise le terme Ecosystème pour désigner un ensemble plus vaste, voire la totalité de l’environnement naturel, soit de la biosphère. 


Effet de Serre

 Phénomène naturel qui veut que certaines molécules en suspension dans les hautes couches de l’atmosphère retiennent sur terre une partie de la chaleur reçue du soleil. La présence de gaz à effet de serre est nécessaire à la vie.

Selon le GIEC, près des trois quarts des gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère sont tout simplement… de l’eau, sous ses différentes formes y compris les nuages. Le quart restant est composéessentiellement de gaz carbonique (CO2) mais aussi d’une multitude d’autres gaz dont le Méthane.

Les gaz à effet de serre ont pour propriété, de retenir de la chaleur qui autrement se dissiperait au-delà de notre globe. Il s’agit dans tous les cas de molécules ayant au minimum trois atomes, ce qui estle cas du gaz carbonique et de l’eau.

Les gaz à effet de serre, présents en très grandes quantités sur terre, ne peuvent être dangereux que si leur proportion est trop élevée. L’eau, on le sait, participe activement à la vie, dont elle est à l’origine. Le CO2, lui, est une molécule organique et à ce titre, il est aussi un élément un élément capital de la vie. Mais ces deux éléments ne s’accumulent pas, normalement, sans limite. L’équilibre se fait grâce à deux phénomènes majeurs, que sont d’une part… la pluie, et d’autre part la photosynthèse, qui piègent le carbone dans les végétaux (et cela durablement dans le bois des arbres.) En émettant trop de gaz à effet de serre, l’homme est à l’origine du réchauffement climatique.


Emballages alternatifs

Afin d’améliorer  le  potentiel  de  recyclage  des  emballages,  leschercheurs et les industriels tentent de mettre au point de nouvelle matières. Le maïs et la féculede pomme de terre sont déjà mis en œuvre dans des sacs « plastiques » biodégradables à 100%.Pour  les  bouteilles  en  plastique,  le PET a  déjà  largement  remplacé  le  PVC.  Voir  aussi EcoEmballages.


Énergies fossiles

 A l’exemple des énergies fournies par le pétrole et le charbon : énergies puisant leur source dans des roches fossiles, que l’homme exploite massivement depuis le 19ème siècle. Ces énergies vont arriver à épuisement et sont l’une des causes majeures des gaz à effet de serre et du réchauffement climatique.


Énergies renouvelables

 Énergies ne reposant pas sur l’exploitation de roches fossiles et neproduisant pas de gaz à effet de serre : géothermie, énergies marines, éolienne et solaire. L’énergienucléaire  utilise  très  peu  de matière fossile  et  est  considérée  par  ses  défenseurs  comme uneénergie à la fois propre et renouvelable. 


Engrais

Avec les amendements, les engrais sont des fertilisants, substances destinées à favoriser la bonne croissance et la santé des plantes cultivées. Organiques ou minéraux, les engrais sont des intrants agricoles permettant à la plante de tirer du sol les éléments dont elle a besoin. Les engrais minéraux de synthèse, apportés à trop hautes doses, sont considérés comme des polluants (voir Pollution.) Aujourd’hui, les engrais minéraux solubles sont très souvent utilisés pour se substituer dans les sols à un processus naturel d’assimilation ayant été mis à mal par l’agriculture moderne. L’agriculture biologique préconise donc l’utilisation des amendements et des engrais organiques pour remplacer celle des engrais minéraux industriels. Elle utilise aussi les engrais verts, cultures intermédiaires de plantes favorisant l’enrichissement des sols.


Éoliennes

Une éolienne est le moulin à vent des temps modernes. Tirant son nom du dieu grec des vents, Éole, il s’agit d’une machine destinée, selon les cas, à fournir un travail mécanique ou – la plupart du temps - à fabriquer de l’électricité. Le vent étant illimité, les parcs d’éoliennes affectés à la production d’une énergie renouvelable et propre constituent l’une des voies qu’il faudra emprunter pour remplacer les énergies fossiles. Les centrales éoliennes sont le plus souvent implantées soit sur des sites connaissant des vents rapides et réguliers (en haut des cols notamment), soit en mer (où les vents ne connaissent pas d’obstacle.) Greenpeace souhaite voir multiplier par un coefficient 60 d’ici 2020-2030 les parcs éoliens situés en mer du Nord, permettant la fabrication de plus de 60 gigawatt. Cette production permettrait d’alimenter selon, l’organisation internationale, 17 millions de foyers européens. Cependant, tels les moulins à vent combattus par Don Quichotte, les éoliennes ont leurs détracteurs.


Environmental science and technology

Revue scientifique internationale consacrée à l’environnement :http://pubs.acs.org/journals/esthag/index.html


Environnement

Ensemble du monde dans lequel nous évoluons, incluant en particulier tous les éléments naturels de la planète (air, eau, minéraux, animaux – dont l’homme – et végétaux) mais aussi les créations et les pratiques de l’homme (comme les émissions de matières polluantes en particulier.) Voir CO2 et Gaz à effet de serre. Cet ensemble très complexe résulte notamment  de la confrontation des biotopes marins et terrestres avec les activités humaines qui les transforment et les déséquilibrent. L’environnement peut et doit aussi être étendu à l’intérieur du vivant, compte tenu des interactions de l’extérieur avec notre corps, par les biais de la respiration, de l’alimentation et des autres contacts que nous avons avec ce monde extérieur. C’est la bonne évolution de l’environnement dans ce sens très large que visent les politiques de développement durable. Voir aussi Biodiversité, Pollution, Ecologie et Réchauffement climatique.


ETM

Eléments-traces métalliques : voir Métaux lourds.


Exosphère

Voir Atmosphère.


Pub

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE