ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

LE DICO

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z


Banquise

Étendue de glace de mer recouvrant en hiver la quasi-totalité de l’océan Arctique, jusqu’à il y a peu de temps. Cette couche de glace flottante se forme dès que la température de l’eau passe en dessous de-1,9°C et peut atteindre jusqu’à 2 mètres d’épaisseur. La moitié de la banquise fond en été. Ces dernières années, la surface et l’épaisseur de la banquise en hiver ont décru très fortement sous l’effet du réchauffement climatique. Ce phénomène très rapide est préoccupant car il accélère lui-même le réchauffement par la disparition d’une surface réfléchissant les rayons solaires. La diminution de surface de la banquise représente aussi un grave danger pour la biodiversité, notamment pour l’ours polaire.


Biocénose

Ensemble des êtres vivants (animaux, végétaux et microorganismes) se partageant un espace naturel donné, appelé biosphère quand il s’agit de la planète entière, ou écosystème lorsqu’on parle d’un territoire plus limité. v


Biflux

Pour « Collecte Biflux » des déchets ménagers : ramassage et collecte sélective des déchets recyclables (voir tri sélectif) et des autres déchets ménagers dans une seule et même opération, grâce à un camion comportant deux bennes distinctes.


Biocarburants

Ce terme est souvent utilisé à tort en lieu et place de celui d’agro carburant (voir ce mot.) Le vocable biocarburant devrait s’appliquer uniquement à des carburants fabriqués à partir de phénomènes naturels - c’est-à-dire biologiques au sens propre - ce qui est le cas de la fabrication de gaz méthane par la biomasse


Biodiversité

La biodiversité est une notion fondamentale qui régit la vie sur terre. Selon son créateur, l’Américain Edward Wilson, la biodiversité représente « la totalité de toutes les variations de tout le vivant ». La biodiversité constitue la force dynamique des interactions du vivant dans un monde naturellement instable et évolutif. Elle englobe le règne animal comme le végétal et rend leurs évolutions interdépendantes. Supprimer une espèce animale ou une variété végétale peut donc compromettre un équilibre naturel complexe qui se nourrit de la biodiversité. L’étude du fonctionnement de la biodiversité est appelée Écologie.


Biogaz

Le biogaz est issu de la méthanisation. Comportant plus de 50% de méthane pur, il constitue une source d’énergie présentant l’avantage de réduire l’effet de serre de ce gaz ainsi récupéré. S’il est réalisé à partir de bouesd’épuration, il en limite les effets nuisibles à l’environnement. Fabriqué sur substrat de matières organiques végétales ou animales ou de déchets ménagers, il en réduit le volume et la capacité de pollution organique de la nature. Le biogaz, qui est un équivalent très proche du gaz naturel, constitue ainsi, grâce au retraitement de diverses matières dans des digesteurs, une énergie renouvelable prometteuse. À la différence des agrocarburants, sa fabrication n’a aucun impact négatif sur la capacité de la Terre à nourrir les populations humaines. Si la source est proche du lieu de transformation ou d’utilisation, il est économiquement rentable et peut faire l’objet d’une mise sur le réseau de gaz, de transformation en électricité ou d’utilisation directe par certaines industries fortes consommatrices d’énergie.


Biologique

La biologie étant la science du vivant, l’adjectif biologique s’applique à tout ce qui relève de la vie (plantes, champignons et animaux de toutes tailles et espèces) et par extension à toute matière, technique, science ou milieu fondé sur la vie. En termes d’environnement et d’agriculture, le terme s’applique essentiellement à un type d’agriculture (voir Agriculture biologique) et aux produits alimentaires qui sont tirés de ce mode de production.


Biomasse

La biomasse est la masse totale des matières vivantes et/ ou  organiques se trouvant dans un milieu ou un espace donné. En ce sens, le terme est équivalent à Biocénose. Par extension, potentiel énergétique de cette biomasse. Ce terme recouvre en particulier les déchets agricoles, organiques ménagers, certains déchets industriels, le bois et ses sous-produits. En France, cette dernière catégorie constitue plus de 80% de la biomasse disponible. L’ensemble de la biomasse utilisée en France arrive en tête des énergies renouvelables, devant les énergies hydraulique et éolienne. La combustion de la biomasse (particulièrement celle du bois) est considérée comme s’inscrivant dans un développement durable car le elle ne dégage pas plus de CO2 que celui qui a été capté par les végétaux dont elle a tiré son énergie


Biosphère

Ensemble constitué sur notre planète par la totalité des êtres vivants (biocénose), associée au milieu dans lequel ils vivent. La biosphère, dont l’origine se trouve dans la photosynthèse, est en évolution permanente car la nature recycle tout le vivant et transforme le milieu. Voir écosystème.


Biotope

Un biotope est un milieu minéral cohérent et limité dans l’espace, dans lequel se développent des espèces vivantes animales et/ou végétales. Il est caractérisé par la définition et l’organisation naturelle de ses ressources (présence de roches diverses dont l’eau, conformation du terrain.) Avec la biosphère  qu’il héberge, le biotope forme un écosystème.


Boues

En termes d’environnement et de développement durable, on parle de « boues » pour désigner les effluents divers (industriels ou ménagers) subsistant après traitement. Cette appellation générique peut donc recouvrir des compositions extrêmement diverses, mais leur évacuation, dissémination et stockage représente toujours un défi pour la planète. Après traitement, les boues d’épuration ménagères, riches en éléments organiques, sont utilisées comme engrais, dans un cadre très règlementé.


BRGM

Bureau de recherches géologiques et minières, éditeur notamment de la base de données BASIAS. Voir le site www.brgm.fr


Pub

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE