ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

ISR


Source: endaenergie.org, Publication: Sun 26 Mar 2017

«Préparation de la société civile au Fonds Vert Climat – focus Afrique »


«Préparation de la société civile au Fonds Vert Climat – focus Afrique »


«Préparation de la société civile au Fonds Vert Climat – focus Afrique »

Le Fonds vert climat (FVC) ambitionne de devenir l’instrument multilatéral le plus important dans le domaine du financement climatique. Le Fonds est devenu totalement opérationnel depuis mai 2015 et a été doté de plus de 6 milliards USD, avec plus de la moitié des promesses d’un montant de 10,2 milliards $US légalement engagés. Dans sa répartition, le FVC vise un équilibre entre l’atténuation et l’adaptation. Ainsi la moitié des dépenses du FVC dédiées à l’adaptation devraient aller aux pays les moins avancés (PMA), aux petits États insulaires en développement (PEID) et aux pays africains. Une fois que 60% des ressources initiales sont programmées, le FVC entreprendra sa première reconstitution. Dans le très court terme, il y aura une pression politique pour la réalisation de projets financés, particulièrement en Afrique.
 
Pour atteindre l’objectif d’un changement de paradigme vers une voie de développement sobre en carbone et résilient aux changements climatiques, le FVC devra envisager des projets et des programmes transformationnels.
Cela ne peut se faire qu’à travers un large consensus sociétal et un rôle proactif, critique mais constructif de la société civile. L’engagement actuel des OSC africaines dans les procédures du Fonds vert est limité et peu de représentants suivent les réunions du conseil d’administration. Au niveau national, seules quelques organisations de la société civile sont faiblement engagées dans les discussions. Les OSC ne sont souvent pas incluses dans les activités officielles de préparation du FVC. Les structures complexes du FVC et la communication du FVC ne sont pas toujours facilement accessibles, ce qui crée des barrières aux OSC pour défendre de manière plus active les questions relatives au Fonds avec leurs homologues du gouvernement.
 
En considérant l’Afrique comme une région focale pour le Fonds vert climat, le renforcement de l’engagement des acteurs de la société civile et des organisations du continent dans les processus et projets du FVC au niveau national est donc un objectif important à atteindre en vue d’accroître les capacités des OSC existantes à plaider pour des propositions ambitieuses, à mettre à disposition l’expertise disponible, à faciliter l’intégration des activités financées par le FVC dans un élan de soutien plus large de la société pour transformer et accroître la responsabilité des autorités nationales.
Conformément à cet objectif, Germanwatch a conçu un projet intitulé «Préparation de la société civile au Fonds vert climat – focus Afrique» qui vise à soutenir un engagement accru de la société civile africaine dans la première phase critique de la mise en œuvre du FVC au-delà des capacités existantes.
 
Le projet comprend trois composantes dont :
1. Préparation / test des documents de préparation facilitant l’engagement des OSC
2. Soutien de l’engagement des OSC dans les principaux pays africains (principalement ceux qui ont bénéficié des premiers projets du FVC)
3. Partage des expériences à l’échelle régionale et mondiale en soutenant l’engagement accru des OSC en Afrique et au-delà.
 
Le projet mobilise cinq pays partenaires qui ont été choisis de manière à ce que toutes les régions d’Afrique soient représentées, y compris trois pays qui ont déjà un projet FVC approuvé: le Malawi, le Sénégal, le Kenya et deux qui préparent actuellement des propositions pour le FVC: le Ghana et le Maroc. En plus, il ambitionne d’établir des relations avec des acteurs de la société civile dans tous les pays du continent.
Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, ENDA est partenaire en Afrique francophone et au Sénégal. Outre ENDA Energie, les activités de cette initiative sont mises en œuvre dans divers pays par des partenaires que sont PACJA au Kenya; AESVT au Maroc; ABANTU au Ghana; CISONECC au Malawi; Et les bureaux de CARE au Kenya, au Ghana et au Malawi. La coordination générale du projet est assurée par Germanwatch et CARE Allemagne-Luxembourg (CARE DL).
 
Pour 2017, les activités prévues par ENDA Energie au Sénégal et au niveau régional, sont essentiellement:
- Développement et réalisation d’un cadre national d’évaluation de l’état de la situation du FVC au Sénégal
- Organisation d’un atelier national des parties prenantes au Sénégal, 16-17 mars 2017, Dakar, Sénégal
- Organisation de Webinars régionaux pour les organisations de la société civile et acteurs concernés par les CC. Le premier Webinar est prévu pour le mardi 28 mars 2017
- Organisation d’un atelier régional et mobilisation des OSC, des parties prenantes et des experts, 26-28 mai 2017, Abidjan, Côte d’Ivoire. 

 


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE