ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -GOUVERNANCE


Source: www.environnement.gouv.ci, Publication: Sun 02 Jul 2017

SACHETS PLASTIQUES : La Brigade de Salubrité Urbaine fait une importante saisie


SACHETS PLASTIQUES : La Brigade de Salubrité Urbaine fait une importante saisie


SACHETS PLASTIQUES : La Brigade de Salubrité Urbaine fait une importante saisie

Le gouvernement, à travers le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, intensifie la lutte contre la production des sachets plastiques en Côte d’Ivoire. A cet effet , la Brigade de Salubrité Urbaine (BSU) a fait une importante saisie, ce Jeudi 29 Juin 2017, dans la commune de Yopougon.

Ce sont au total 09 machines de production industrielle de sachets d’eau, plusieurs rouleaux de sachets ainsi que des véhicules de transport de sachets qui ont été saisis par les hommes du Commissaire principal TEHE Mondet, Commandant de la Brigade de Salubrité Urbaine (BSU). Une importante prise estimée entre 10 et 20 millions de Franc CFA. Selon le Commandant de la BSU, cette opération a été rendue possible, grâce à la franche collaboration des populations, notamment des riverains qui ont dénoncé l’existence de ce réseau de contrevenants à la mesure d’interdiction des sachets plastiques en Côte d’Ivoire.

A l’occasion de la présentation officielle de cette saisie à la presse, au siège de la BSU, à Cocody Angré, le Vendredi 30 Juin 2017, le Commissaire Principal TEHE a rappelé les différentes actions de répression menées par la BSU depuis l’entrée en vigueur du décret d’interdiction des sachets plastiques en 2013. On retiendra, à cet effet, qu’une quarantaine de personne ont été présentées et jugées devant le parquet, plus de 250 réfrigérateurs ainsi qu’un nombre impressionnant de machines de production artisanale de sachets, trônant d’ailleurs dans la cours du siège de la BSU, ont été saisis, des milliers de sachets plastiques ont, également, été saisis et brûlés. Le Commissaire principal TEHE a saisi cette occasion pour annoncer des opérations coup de poing qui seront menées par la BSU, dans les prochains jours. Elles viseront, essentiellement, les usines de fabrication, les unités clandestines de production ainsi que les entrepots. Selon le Commandant de la BSU, les producteurs de sachets s’exposent à des peines de prison et à des amendes allant de 1 million à 1 milliard de Fcfa, « Personne ne sera épargné, le Gouvernement avec, à sa tête le Ministre Anne Désiré OULOTO, est déterminé à mettre, tout en œuvre pour faire appliquer ce décret » a-t-il-lancé à l’endroit de l’ensemble des populations.

Rappelons que selon le décret N°2019-327 du 22 Mai 2013 en son article 9: « sont interdites: toute production, toute importation et toute commercialisation de sachets plastiques sur le territoire national; toute forme d’utilisation de sachets plastiques; toute détention des sachets plastiques ».


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE