ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -CARAVANE SOCIALE


Source: Green Countries, Publication: Thu 20 Oct 2016

L'Afrique Subsaharienne compte 389 millions de pauvres


L'Afrique Subsaharienne compte 389 millions de pauvres


L'Afrique Subsaharienne compte 389 millions de pauvres

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, en anglais « End of poverty day » chaque 17 octobre, la Banque mondiale a convié les acteurs du monde agricole à une vidéoconférence. Depuis Washington, l’institution internationale a partagé avec 11 pays francophones et 17 pays anglophones les conclusions du rapport sur l’agriculture en Afrique.

« De l’humiliation et l’exclusion à la participation : Eliminer la pauvreté sous toutes ses formes », est le thème sous lequel cette journée a été célébrée ce 17 octobre 2016, au Bangladesh. Au Burkina Faso, cette journée a d’abord été ponctuée par une visite de terrain effectuée le 13 octobre dernier dans la région du Plateau Central, pour constater les investissements de la Banque mondiale à travers ses partenaires que sont le Programme d’appui aux filières agro-sylvo-pastorales (PAFASP) et le Projet d’amélioration de la productivité agricole et la sécurité alimentaire (PAPSA).

Pour marquer d’une pierre blanche cette journée, dans la soirée du lundi 17 octobre, la représentation nationale de la Banque mondiale a convié dans ses locaux à Ouagadougou, les acteurs du monde agricole. Cela pour suivre par vidéoconférence les conclusions du rapport intitulé : « L’agriculture en Afrique : les priorités des dépenses publiques ».

En raison de la fracture linguistique, les 17 pays anglophones et les 11 pays francophones dont le Burkina se sont entretenu séparément avec Washington, siège de la Banque mondiale. Les autres pays francophones sont : le Burundi, le Cameroun, la Côte d’ivoire, le Congo, le Mali, Madagascar, la RD Congo, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

41% des pauvres en Afrique subsaharienne

Dès l’entame, un tour de table, du moins, un tour de pays a été fait pour permettre aux différents acteurs déjà de camper le décor avant la présentation du rapport. C’est ainsi que le Burkina par la voix de Lionel Yaro, chargé de communication de la Banque mondiale au Burkina, a fait part aux autres pays de la visite de terrain effectuée le jeudi 13 octobre 2016.

Lire la suite sur le site Le Faso.net


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE