ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ECO-CULTURE


Source: www.mediaterre.org, Publication: Thu 19 May 2016

Tourisme durable: une locomotive pour la création d'emplois, la croissance économique et le développement


Tourisme durable: une locomotive pour la création d'emplois, la croissance économique et le développement


Tourisme durable: une locomotive pour la création d'emplois, la croissance économique et le développement

A la veille de la réunion des ministres du T20 en Chine, Lucie Servoz, spécialiste du secteur du tourisme, explique en quoi le tourisme durable peut être une locomotive pour le travail décent, la croissance économique et le développement.

Selon les données du Conseil mondial du tourisme et des voyages (WTTC), en 2015, le tourisme a directement créé plus de 107 millions d’emplois (3,6 pour cent de l’emploi total pour 3 pour cent du PIB mondial) et contribué (directement ou indirectement) à la création d’un total de 284 millions d’emplois, l’équivalent d’un emploi sur onze dans le monde. En 2026, ces chiffres devraient atteindre respectivement 136 et 370 millions d’emplois, soit un emploi sur neuf à l’échelle mondiale.

Parmi les pays du G20, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Mexique et l’Afrique du Sud devraient figurer parmi les destinations touristiques et de voyages qui se développent le plus vite. Parmi les économies qui n’appartiennent pas au G20, le Kirghizistan, Myanmar, la Tanzanie, le Vietnam et la Zambie devraient afficher la plus forte croissance.

Ces statistiques mettant en évidence l’importante contribution du tourisme à l’emploi et au PIB sont éloquentes. Cependant, il convient de veiller à ce que la croissance et le développement de ce secteur soient pérennes, socialement responsables et créent des possibilités de travail décent.

L’OIT appuie la promotion d’un tourisme plus durable et plus socialement responsable et le travail décent:

  • En renforçant les liens du secteur avec d’autres secteurs de sa chaîne d’approvisionnement (agriculture, artisanat, transports, infrastructures, construction) tout en soutenant une approche intégrée et en favorisant l’approvisionnement local;
  • En renforçant les initiatives visant à promouvoir la création d’emplois au niveau local, y compris en zone rurale, contribuant au développement économique et social et à la réduction de la pauvreté, grâce à l’insertion sociale, l’intégration régionale et l’expansion des revenus locaux.
  • En investissant dans le développement des compétences, de l’enseignement et de la formation professionnels, et en améliorant les conditions de travail en vue de rehausser l’image du secteur et la qualité du service, en gardant à l’esprit que le niveau de qualification, le professionnalisme, le dévouement, la loyauté et les compétences personnelles des employés sont des facteurs de compétitivité essentiels.
  • En renforçant les mécanismes de dialogue social et de négociation collective. Ils peuvent améliorer les conditions de travail, les perspectives de carrière et la sécurité de l’emploi au bénéfice des travailleurs et permettre aux entreprises de mieux répondre aux besoins et aux exigences du marché du travail.

La capacité de l’industrie touristique à contribuer au développement social et économique a été reconnue dans plusieurs Objectifs de développement durable . L’Objectif 8  (Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable et un travail décent pour tous) intègre une cible (8.9) sur le tourisme: «D’ici à 2030, élaborer et mettre en œuvre des politiques visant à développer un tourisme durable qui crée des emplois et mette en valeur la culture et les produits locaux». L’Objectif 12 (Etablir des modes de consommation et de production durables) et l’Objectif 14 (Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable) englobent aussi des cibles relatives au tourisme.

Vu la forte croissance du secteur touristique en termes de création d’emplois et de contribution au PIB au fil des dernières décennies, la réunion des ministres du Tourisme du G20 est apparue en 2010 dans le but de leur donner l’occasion d’inscrire le tourisme parmi les priorités mondiales et de débattre des atouts et des difficultés du secteur.

Communiqué de l'OIT


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE