ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENVIRONNEMENT


Source: www.sodefor.ci, Publication: Wed 04 Mar 2015

LA RÉINSTALLATION INVOLONTAIRE DES POPULATIONS INFILTRÉES DANS LES FORÊTS CLASSÉES AU CENTRE D’UN ATÉLIER


LA RÉINSTALLATION INVOLONTAIRE DES POPULATIONS INFILTRÉES DANS LES FORÊTS CLASSÉES AU CENTRE D’UN ATÉLIER


LA RÉINSTALLATION INVOLONTAIRE DES POPULATIONS INFILTRÉES DANS LES FORÊTS CLASSÉES AU CENTRE D’UN ATÉLIER

Dans le cadre du projet « Conservation des Ressources Naturelles de Côte d’Ivoire » (CORENA), financé par le premier Contrat de Désendettement et de Développement (C2D), qui vise la réhabilitation de 90 forêts classées s’est tenu un atelier, le mercredi 25 Février 2015 à l’espace CRRAE-UMOA au Plateau.

Cet atelier dont l’objectif était la validation du rapport de la politique de réinstallation involontaire des populations infiltrées dans les forêts classées ,a été rehaussée par la présence de M. Mamadou FOFANA, Conseiller du Président de la République, Chargé de L’Environnement et de la Forêt, de M Soro YAMANI , Directeur Général des Eaux, de la Coordonnatrice du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) à la Primature, Me DIATE Djati Léa et de M. Mamadou SANGARE, Directeur général de la SODEFOR.

En effet, la mise en œuvre du projet CORENA pouvant impacter négativement les populations infiltrées et riveraines qui dépendent de ces forêts pour leur survie , l’Agence Française de Développement (AFD) représentant la partie française, a demandé à la SODEFOR de proposer des mesures d’accompagnement pour minimiser les effets sur les populations installées de manière illicite dans les forêts classées concernées, à travers l’élaboration d’un cadre de politique de réinstallation involontaire des populations infiltrées. Au cours de cette rencontre, il a été question pour les parties prenantes d’analyser et de valider le rapport provisoire rédigé par une équipe d’experts.

Dans son intervention, le Directeur général de la SODEFOR a souligné que par ce document, l’Etat de Côte d’Ivoire s’engage à l’endroit des personnes affectées, à remplir les obligations qui lui incombent, du fait de leur réinstallation involontaire.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE