ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -DéVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE


Source: www.un.org, Publication: Tue 24 Mar 2015

Ban Ki-moon appelle à éradiquer entièrement la tuberculose d'ici à 2035


Ban Ki-moon appelle à éradiquer entièrement la tuberculose d'ici à 2035


Ban Ki-moon appelle à éradiquer entièrement la tuberculose d'ici à 2035

A l'occasion de la Journée mondiale de la tuberculose qui est célébrée le 24 mars, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a estimé qu'il était possible non seulement d'endiguer la propagation de la tuberculose mais aussi d'éradiquer entièrement, d'ici à 2035, cette épidémie dont de nombreuses familles de par le monde continuent de souffrir.

Environ 37 millions de vies ont pu être sauvées entre 2000 et 2013 grâce aux diagnostics et aux traitements de la tuberculose. « C'est une des plus importantes victoires mondiales dans le secteur de la santé qui est aujourd'hui à portée de main », a insisté le chef de l'ONU dans un message pour cette Journée.

Toutefois, la victoire est loin d'être assurée, selon lui. Environ 9 millions de personnes ont contracté la tuberculose en 2013 et 1, 5 million ont perdu la vie.

Le chef de l'ONU a donc engagé les gouvernements, les communautés touchées par la tuberculose et le personnel de santé partout dans le monde « à redoubler d'efforts conformément à l'ambitieuse stratégie adoptée à l'Assemblée mondiale de la santé en 2014 pour en finir avec cette épidémie mondiale dans les 20 prochaines années ».

« En cette Journée mondiale de la tuberculose, sachons célébrer les résultats obtenus au cours des 15 dernières années dans la lutte contre la tuberculose en réaffirmant notre volonté de débarrasser le monde entier de ce fléau d'ici à 2035 », a conclu le Secrétaire général.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a rappelé pour sa part que la maladie a souvent des conséquences économiques dévastatrices pour les familles touchées, réduisant leur revenu annuel de 50% en moyenne et aggravant les inégalités existantes.

« C'est une question de justice sociale, fondamentale eu égard à notre objectif de couverture sanitaire universelle. Chaque homme, chaque femme et chaque enfant atteint de tuberculose devrait bénéficier d'un accès égal et sans restriction aux outils et services novateurs nécessaires pour un diagnostic rapide, un traitement et des soins», a déclaré le Dr Margaret Chan, Directeur général de l'OMS.

La stratégie de l'OMS 'Halte à la tuberculose' adoptée par les gouvernements lors de l'Assemblée mondiale de la Santé l'année dernière a pour but de promouvoir l'action dans trois domaines principaux : des soins et des mesures préventives intégrés centrés sur le patient pour tous ceux qui en ont besoin, y compris les enfants; des politiques audacieuses et des systèmes de soutien; et une intensification de la recherche et de l'innovation.

La stratégie fixe des cibles ambitieuses: une réduction de 95% des décès par tuberculose et une réduction de 90% des cas de tuberculose d'ici 2035. L'une des étapes importantes à atteindre au cours des cinq prochaines années (d'ici 2020) est l'élimination des coûts prohibitifs pour les malades et leur famille, ce qui pourrait se faire en rendant les soins plus accessibles et moyennant des systèmes de protection financière visant à réduire les dépenses médicales et non médicales, ainsi que les pertes de revenu.

La stratégie a pour but de combattre la tuberculose parmi les groupes vulnérables, y compris des personnes vivant avec le VIH qui contractent la tuberculose. En 2013, on estimait que 1,1 million de personnes étaient infectées à la fois par le VIH et la tuberculose, dont 360.000 sont décédées.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE