ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENVIRONNEMENT


Source: Green countries, Publication: Thu 04 Aug 2016

LES GAZ À EFFET DE SERRE ET LA FUMÉE DE BOIS EN LIGNE DE MIRE


LES GAZ À EFFET DE SERRE ET LA FUMÉE DE BOIS EN LIGNE DE MIRE


LES GAZ À EFFET DE SERRE ET LA FUMÉE DE BOIS EN LIGNE DE MIRE

Le Programme national de biogaz domestique à Kédougou, lancé mardi pour un coût de 13 milliards de francs CFA, devra réduire les gaz à effet de serre et favoriser une baisse des risques de maladie liée à l’exposition à la fumée dégagée par le bois. Ce programme, d’une durée de cinq ans, sera déroulé dans les régions de Tambacounda, Kolda, Sédhiou et Kédougou.  Financé par l’Etat sénégalais et l’Union européenne, le PNB-SN s’inscrit dans le cadre de la nouvelle Lettre de politique de développement du secteur de l’énergie (LPDSE 2012).  
‘’Les bio digesteurs entraineront une baisse des risques de maladie liée à l’exposition à la fumée dégagée par le bois. Aussi, leur mise en place permettra-t-il à nouveau une fertilisation des terres dégradées et une augmentation des rendements agricoles’’, a déclaré Matar Sylla, coordonnateur du Programme national de biogaz domestique du Sénégal (PNB-SN).
 
Il s’exprimait à Kédougou en marge d’un comité régional de développement (CRD) présidé par l’adjoint administratif du gouverneur, Abou Sow.
 
Le Programme national de biogaz domestique, qui cible principalement les ménages ruraux disposant d’au moins huit bovins, va créer des emplois et accroître les revenus des ménages ruraux, a souligné M. Sylla.
 Le coordonnateur du PNB-SN indique que ‘’les biodigesteurs impactent positivement sur l’environnement’’, évoquant une réduction substantielle des dépenses en bois de chauffe pour les ménages. 
 Le président du Conseil départemental de Kédougou, qui a pris part à ce lancement, s’est dit satisfait d’une telle initiative. Il estime qu’avec ce programme, ‘’ l’un des derniers bastions forestiers du pays pourrait ainsi être épargné de l’avancée drastique du désert. C’est un excellent rempart pour réduire la pression sur les ressources naturelles.’’

Source: seneplus.com


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE