ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -DéVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE


Source: www.onuci.org, Publication: Wed 27 Apr 2016

Onuci tour à tobly-bangolo : les populations rêaffirment leur engagement à promouvoir la cohésion sociale


Onuci tour à tobly-bangolo : les populations rêaffirment leur engagement à promouvoir la cohésion sociale


Onuci tour à tobly-bangolo : les populations rêaffirment leur engagement à promouvoir la cohésion sociale

Les différentes communautés de Tobly-Bangolo, dans le département de Duékoué (environ 490 km à l’ouest d’Abidjan), ont réaffirmé leur adhésion à la cohésion et au vivre-ensemble. C’était à l’occasion d’ONUCI Tour, organisé ce vendredi 22 avril par l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

C’est par la voix du Secrétaire général de la chefferie, Yves Iro, qu’elles ont exprimé cet engagement, avec l’assentiment des responsables des communautés baoulé et burkinabè qui ont pris part à l’activité. « A Tobly-Bangolo, les communautés autochtones et allogènes vivent en harmonie. Nous avons compris l’importance de la paix pour nous tourner vers les actions de développement », a indiqué le leader traditionnel.

Auparavant, le Bureau de l’information publique, les divisions des Droits de l’homme et des Affaires civiles et la Police des Nations Unies, ont exposé sur leurs mandats et missions respectifs. Ils ont par ailleurs sensibilisé les populations sur le respect de l’autorité du chef et des us et coutumes, la déclaration des naissances et le droit à l’héritage des femmes, la scolarisation de la jeune fille et le règlement pacifique des conflits et la sécurité.

Pour leur part, les participants ont fait ressortir quelques difficultés auxquelles le village est confronté, au nombre desquelles l’existence de corridors sur les pistes d’accès aux campements, où certains éléments des Forces républicaines de Cote d’Ivoire (FRCI) se livreraient selon eux au racket, la circulation illicite des armes, les effectifs pléthoriques dans les salles de classe de l’école primaire. Afin de trouver des réponses à ses préoccupations, les habitants de Tobly-Bangolo ont sollicité l’appui de l’ONUCI. « Nous plaidons pour la construction de salles de classe et la lutte contre le racket. De plus, la chefferie traditionnelle voudrait bénéficier de formations sur les questions de droits de l’homme pour une meilleure gestion des situations de conflit dans le village  », a indiqué le Secrétaire général de la chefferie.

Signalons que des cadres de Tobly-Bangolo en mission dans le village ont assisté à cette séance de sensibilisation communautaire.

 


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE