ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -COOPéRATION


Source: nigerdiaspora.net, Publication: Wed 03 Aug 2016

Conférence internationale sur l’eau et le climat (CIEC) à Rabat/Maroc : L’eau au centre des préoccupations de la COP22


Conférence internationale sur l’eau et le climat (CIEC) à Rabat/Maroc : L’eau au centre des préoccupations de la COP22


Conférence internationale sur l’eau et le climat (CIEC) à Rabat/Maroc : L’eau au centre des préoccupations de la COP22

«La présence de cette mission permet de redynamiser notre coopération avec le Maroc spécifiquement dans le domaine de l’hydraulique. », a déclaré l’Ambassadeur du Niger au Maroc, S.E.M Mamadou OUSSEINI, qui était également présent aux travaux de la conférence. La Conférence Internationale sur l’Eau et le Climat (CIEC) qui s’est tenue sous le thème « Sécurité hydrique pour une justice climatique» a enregistré la présence d’une vingtaine de délégations officielles, dont 12 conduites par des ministres en charge du secteur de l’eau.

Selon les organisateurs, l’objectif principal de la CIEC est de faire un plaidoyer pour positionner l’eau au centre des négociations de la COP22 et susciter le débat sur l’interdépendance entre le climat et l’eau.

« Il y a un lien entre l’eau, le changement climatique, la sécurité alimentaire, la santé et les autres secteurs. », a déclaré le ministre nigérien, qui ajoute que « si on ne prend pas les dispositions, les générations futures risquent de manquer d’eau ». Pays désertique et enclavé, le Niger fait face à un stress hydrique, à l’instar de plusieurs autres pays. « Dans le cadre du programme de la Renaissance initié par le Président de la République, il est prévu la réalisation de 30.000 équivalents points d’eau», a déclaré le ministre Salifou Barmou. «Au niveau de notre ministère, nous sommes en train de mettre en œuvre le PROSEA 2016-2030. C’est dans ce cadre-là que nous avons défini toutes les stratégies qui vont nous permettre de traiter de cette question de l’eau», a-t-il ajouté

En marge de la conférence, le ministre nigérien de l’Hydraulique et de l’assainissement a été reçu en audience par son homologue marocaine, madame Charafat Afailal. Lors de cet entretien qui a eu lieu en présence de l’Ambassadeur du Niger au Maroc, S.E.M Mamadou OUSSEINI, les deux ministres ont échangé sur la perspective d’améliorer la coopération entre leurs pays respectifs. Le Niger espère tirer profit de l’expérience marocaine dans le domaine de l’hydraulique et de l’assainissement. A l’issue de l’entretien, la ministre marocaine a déclaré que les établissements marocains restent ouverts pour coopérer avec les Nigériens. Le ministre Salifou Barmou a saisi l’occasion pour remercier les autorités du Royaume du Maroc qui l’ont invité à cet évènement.

Après la clôture des travaux de la conférence, le ministre s’est rendu à la chancellerie du Niger à Rabat, visite au cours de laquelle il a échangé avec les représentants de la diplomatie nigérienne. Les discussions ont essentiellement porté sur l’actualité de notre pays et sur la Renaissance culturelle en marche depuis le début du deuxième mandant du Président de la République, Issoufou Mahamadou. Le ministre Salifou Barmou a particulièrement insisté sur la nécessité d’un changement de mentalité et sur une meilleure prise en compte du patrimoine culturel et naturel du Niger. Selon lui il faut éviter des comportements tels que le saccage des biens publics notamment lors des manifestations afin de préserver le patrimoine national.

Correspondance particulière de Ibrahim Souleymane


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE