ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ECO-CULTURE


Source: www.toutvert.fr, Publication: Thu 24 Dec 2015

Toitures végétalisées : simple mode ou solution d’avenir ?


Toitures végétalisées : simple mode ou solution d’avenir ?


TOITURES VÉGÉTALISÉES : SIMPLE MODE OU SOLUTION D’AVENIR ?

Maisons individuelles ou gratte-ciels new-yorkais, les toitures végétalisées sont de plus en plusprésentes que ce soit à la ville ou à la campagne. Mais ce phénomène est-il une tendance éphémère ou une réelle solution durable ?

Même si les « toits verts » connaissent leur heure de gloire aujourd’hui, ils ne sont pas nouveaux pour autant. En effet, l’Allemagne pionnier et leader de la toiture végétalisée a mis au point cette technique il y a plus de 50 ans, dans les années 60. Dans ce pays, 10% des constructions qui sortent de terre adoptent ce type de toiture. Et partout dans le monde, on retrouve des jardins et autres installations végétales sur les toits : Paris s’est fixé un objectif de 7 hectares de toits recouverts, les États-Unis détiennent le record du plus grand toit végétalisé avec l’usine Ford et ses 42 000 hectares ! Le Japon et le Canada sont aussi très investis dans ce genre de projets. Les toitures végétalisées se développent quasiment partout à travers le monde.

Donc bien plus qu’un phénomène de mode, ces toitures s’inscrivent dans le paysage. Mais pourquoi un tel engouement ? Quels sont les avantages ?

Justement si les toitures végétalisées ont un tel succès, c’est que les bénéfices sont nombreux, surtout sur le plan écologique ! Les toits sont recouverts de plantes et végétations locales ce qui permet de maintenir (ou recréer dans certains lieux) une biodiversité. Cette végétation plantée dans 5 cm à 2 mètres de terre selon les techniques utilisées, permet une meilleure stabilité et étanchéitédu toit, tout en améliorant les performances énergétiques. D’ailleurs, la toiture végétalisée est une des exigences des constructions à Haute Qualité Environnementale. En effet, elle permet dediminuer les taux de CO2, fixe certaines poussières atmosphériques.

UNE BELLE ILLUSTRATION : Un joli jardin sur le toit d’un gratte-ciel

Protection de la nature, démarche de développement durable et réduction énergétique, la toiture végétalisée a donc beaucoup d’atouts pour finalement peu de contraintes.

Hormis un prix plus élevé que celui d’une toiture classique (environ 50 euros du m2) et un aménagement nécessaire, les aspects négatifs sont peu nombreux.

Si vous souhaitez recevoir de nouveaux articles au sujet de featured, Habitat entrez votre adresse email dans le champ requis en dessous et devenez abonné:

 


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE