ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENVIRONNEMENT


Source: www.jeuneafrique.com, Publication: Wed 24 Aug 2016

Ghana : coup d’envoi de la rénovation du « Central Park » d’Accra


Ghana : coup d’envoi de la rénovation du « Central Park » d’Accra


Ghana : coup d’envoi de la rénovation du « Central Park » d’Accra

La transformation d'Achimota Forest, un parc de 360 hectares au nord d'Accra, a reçu le soutien du président John Dramani Mahama et doit être progressivement rénové sur une période de sept ans, moyennant un investissement de 1,2 milliard de dollars.

Coup d’accélérateur dans la rénovation d’Achimota Forest, un parc au nord de la capitale ghanéenne mis sur pied dans les années 1930 et dont le plan de préservation et de modernisation est en discussion depuis 2009.

Dans une déclaration, lue vendredi 19 août lors d’une cérémonie d’inauguration par son ministre des Terres et des Ressources naturelles, Nii Osah Mills, le président John Dramani Mahama s’est félicité de la progressive transformation du parc en centre d’éco-tourisme, donnant ainsi le coup d’envoi officiel du projet.

Achimota Forest, qui a été en partie rongée par l’urbanisation et qui pâtit par endroits d’une mauvaise gestion des déchets, va ainsi être transformé en un parc de loisirs et de tourisme qui nécessitera un investissement de 1,2 milliard de dollars. Selon les autorités ghanéennes, ce projet est porté par Aikan Capital Limited dans le cadre d’un partenariat public-privé qui consent à ce dernier un droit d’exploitation du parc sur dix ans. Aikan Capital Limited, enregistré à Londres en juin 2012 y a été dissout en janvier dernier [PDF].

Un bail signé en février

Un bail « Design, build and operate » avait été signé entre l’exécutif ghanéen et Aikan Capital en février 2016, sa mise en exécution ayant été retardée par des protestations publiques contre ce qui était perçu comme une privatisation. Le chantier doit s’étaler sur sept ans et verra la construction de vergers, d’arboretums, de musées, de magasins et de loges, censés limiter les atteintes à l’environnement.

« Ce développement préservera la seule ceinture verte d’Accra et permettra à la forêt de continuer à jouer son rôle de piège à carbone tout en créant des opportunités d’emplois dans le secteur privé », selon la déclaration John Dramani Mahama.

Selon l’exécutif ghanéen, avec cette transformation, Achimota Forest ambitionne de décupler sa fréquentation, de 20 000 visiteurs par an aujourd’hui à plus de 600 000 visiteurs à terme, et de considérablement relever ses revenus.

L’État escompte ainsi, selon des chiffres cités dans la presse ghanéenne mardi 23 août, percevoir 186 millions de dollars en taxes sur l’exploitation du parc, sur une période qui n’est cependant pas précisée.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE