ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -JEUNESSE


Source: Green countries, Publication: Thu 28 Jan 2016

le Club du développement durable de Côte d’Ivoire (CDD-CI) sensibilise et forme les Jécistes


le Club du développement durable de Côte d’Ivoire (CDD-CI) sensibilise et forme les Jécistes


LE CLUB DU DÉVELOPPEMENT DURABLE DE CÔTE D’IVOIRE (CDD-CI) SENSIBILISE ET FORME LES JÉCISTES 

                   Dans le cadre de ses activités d’éducation et de sensibilisation aux valeurs du développement durable, le CDD-CI a répondu à la sollicitation de la section de la Jeunesse Etudiante Catholique (JEC) pour l’animation du thème : « Quelle contribution des jeunes pour un développement durable en Côte d’Ivoire ? ». Cette séance s’est tenue le samedi 23 janvier 2016 sur la paroisse catholique Sainte Anne de Port-Bouet. La conférence a été prononcée par M. Anicet Durand OBOUE Président Fondateur du CDD-CI. Ils étaient au nombre de 53, les jeunes qui ont participé activement à cette conférence.

             Dans sa communication, M. OBOUE a axé son argumentaire autour de trois (03) points. (i) Généralité sur le Développement durable, (ii) la problématique du développement durable et enfin (iii) la contribution des jeunes pour un développement durable.

Abordant le premier point, il s’est agi pour le conférencier de faire l’historique du développement durable en allant de la théorie de Thomas Malthus pour aboutir au rapport Brundtland : notre avenir à tous. Par la suite il a donné la définition suivante du développement durable comme mentionné dans le rapport Brundtland : «  Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité aux générations futures à répondre aux leurs ». Il a également abordé la question de la COP 21 et des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Abordant la question de la problématique du développement durable, le conférencier a signifié que le monde en général et la Côte d’Ivoire en particulier est confrontée aux problèmes tels que : la déforestation, les changements climatiques dont les conséquences sont l’instabilité saisonnière, l’irrégularité des pluies qui pourraient avoir pour corolaire  une baisse de l’économie du pays sachant qu’elle se fonde sur l’agriculture , des risques de famine, de pauvreté grandissante et d’inondation du fait de la remontée des eaux de mer. Aussi, le pays est confronté au problème de chômage et d’emploi décent et du problème de l’érosion côtière. Il a aussi signifié que la problématique du développement durable c’est aussi la recherche de la cohésion sociale, la lutte contre le SIDA et le paludisme pour ne citer que ceux-ci.

En ce qui est de la contribution de la jeunesse pour un développement durable en Côte d’ Ivoire, le conférencier a exhorté les jécistes à avoir le réflexe des éco-gestes au quotidien. Il s’agit donc de :

  • Consommer la lumière du jour,
  • Couper la veille des appareils électroniques,
  • Eviter le jetable (sachet, papier,. . .),
  • Economiser l’eau (Contrôler le débit des robinets et les fuites, prendre une douche au lieu d’un bain . . .)
  • Optimiser la cuisine (couper le gaz dès la cuisson, utiliser une casserole à fond plat, utiliser un couvercle pendant la cuisson . . .)
  • Réutiliser les objets (aider au recyclage en les vendant, faire un don . . .)
  • Baisser le son (Radio, télévision, chaîne hi-fi, appareil méga-basse dans la voiture, soirée festive, . . .)
  • Organiser des groupes de réflexion et recevoir des formations sur la sensibilisation de leur pairs en matière de développement durable et ils doivent bénéficier du soutien des organes d'information nationaux et locaux, les ONG, les entreprises et d'autres organismes,
  • Mener des actions de sensibilisation des populations sur les risques que présentent les changements climatiques,
  • Exiger la participation des jeunes dans les prises de décisions tant au niveau national qu’international en matière de protection de l’environnement,
  • Se tourner de plus en plus vers les emplois verts (Agent éolien, Diagnostiqueur immobilier, Conseillé en agriculture biologique, Exploitant de parc éolien, Agent SIG, Agent du développement durable, recycleur . . .)
  • Mener de la recherche  et proposer des solutions adaptées aux nouvelles problématiques du monde (famine, pauvreté, chômage, risques naturels, épuisement des ressources, pollution des océans et mers, déforestation . . .)

Le conférencier a terminé son argumentaire en invitant les jeunes à être des consommateurs responsables et avertis. A cet effet, il leur a demandé de méditer régulièrement sur cette citation de Loïc  Chauveau qui dit : « La Terre n’est plus un espace à conquérir, c’est un lieu de vie à protéger et à transmettre en bon état aux générations futures ».

 

 

 

Anicet Durand OBOUE

Président fondateur du Club du Développement Durable de Côte d’Ivoire (CDD-CI)

obouedurani@gmail.com

 


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE