ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ECO-CULTURE


Source: news.abidjan.net, Publication: Thu 11 Jun 2015

Opération « Je plante un arbre pour une Côte d’Ivoire plus verte »: Alassane Ouattara donne le coup d’envoi


Opération « Je plante un arbre pour une Côte d’Ivoire plus verte »: Alassane Ouattara donne le coup d’envoi


Opération « Je plante un arbre pour une Côte d’Ivoire plus verte »: Alassane Ouattara donne le coup d’envoi

Le jardin botanique de Bingerville a servi de cadre au lancement de l’opération « Je plante un arbre pour une Côte d’Ivoire plus verte ». C’était jeudi 11 juin en présence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, accompagné de son chef du gouvernement et de bien d’autres personnalités. «J’invite la population à planter un arbre pour une Côte d’Ivoire plus verte », a lancé le chef de l’Exécutif, invitant la population ivoirienne à appuyer le gouvernement dans sa volonté d’intensifier les actions de lutte contre la déforestation, la désertification et, par-dessus tout, le changement climatique. Selon le chef de l’Etat, planter un arbre est un acte citoyen dans lequel tous les fils et filles du pays doivent s’inscrire. Pour donner l’exemple, il est venu mettre en terre des plants d’arbre dans un jardin botanique de Bingerville en état de dégradation avancé. Le ministre des Eaux et forêts, Matthieu Babaud Darret, a saisi l’occasion, en cette journée nationale dédiée à l’arbre, pour solliciter l’aide du premier magistrat de la République dans la dynamique de réhabilitation de cet espace vert de 70 ha créé en 1904. Aussi, le ministre, qui rêve de villes plus vertes à la dimension de la vision de pays émergent, a annoncé le démarrage prochain de la phase de planting d’arbres de bordure (arbre en bordure de voies). Cette opération sera lancée dans les districts d’Abidjan et de Yamoussoukro avant de s’étendre aux autres régions du pays. « Le cycle de déforestation observé en Côte d’Ivoire est évalué à près de 200 mille ha par an, contre une surface reboisée qui équivaut à un terrain de football pour la même période », a regretté Babaud Darret. Avant d’inviter les populations à un sursaut national. « Si chaque Ivoirien plante un arbre, à raison de 22 millions d’habitants, nous aurons par an au moins 22 millions d’arbres plantés », a-t-il exhorté. Quant au représentant de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), Germain Da Silva, il a rappelé que la forêt joue un rôle important dans la lutte contre le réchauffement climatique. D’où l’intérêt de sa préservation. Pour lui, « lutter contre la déforestation, c’est s’engager pour un développement durable ».

Elysée LATH


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE