ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENVIRONNEMENT


Source: Green countries, Publication: Thu 17 Sep 2015

COP21 : La Côte d’Ivoire enfin prête pour Paris


COP21 : La Côte d’Ivoire enfin prête pour Paris


COP21 : La Côte d’Ivoire enfin prête pour Paris

Après huit mois de concertations, de travail, de discussion, de recherche, de renforcement de capacité, de planification, et de validation, la Côte d’Ivoire a enfin terminé l’élaboration de son plan d’action climat, ses contributions prévues déterminée au niveau national (INDC) et les a soumises à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) le vendredi 11 Septembre 2015.

A l’instar des 54 pays qui ont déjà soumis leurs INDCs à la CCNUCC, la Côte d’Ivoire présentera et soutiendra les siennes lors de la 21ème Conférence des Parties qui se tiendra en Décembre 2015 à Paris.

Les Contributions de la Côte d’Ivoire, examinées et approuvées par le chef de l’Etat Alassane Dramane Ouattara, s’appuient sur deux éléments essentiels ; à savoir l’Atténuation et l’Adaptation aux effets du changement climatique.

La Côte d’Ivoire entend ainsi marquer sa volonté de réduire l’émission du carbone dans ses activités de pour son développement, en privilégiant plutôt des options d’atténuation présentant des “cobénéfices“ élevés  dont l’Atténuation. Le pays entend aussi renforcer sa résilience aux changements climatiques, à travers l’Adaptation; mettre en cohérence ses politiques sectorielles et renforcer son dispositif et ses outils de mise en œuvre pour faciliter l’atteinte des objectifs qu’il s’est fixés. Pour ce faire, la Côte d’ivoire compte mobiliser tous les moyens pertinents, notamment de financement, tant au niveau national qu’international.  

Il est attendu de la conférence de Paris qu’elle aboutisse à un nouvel accord international, juridiquement contraignant, qui entrera en  en 2020 et incitera tous les pays à agir pour empêcher la température mondiale d’augmenter à + 2 degrés C. Cette conférence devra aussi être l’occasion pour les pays en développements d’obtenir des financements conséquents de la part des pays industrialisés pour mettre en œuvre des projets et programmes d’adaptation aux changements climatiques. Une opportunité que des pays comme la Côte d’Ivoire comptent bien saisir.  

Kanzly MIDEH


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE