ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -REUSSITE


Source: ecceafrica.com, Publication: Wed 02 Mar 2016

Thione Niang, un Ovni sénégalais au cœur de l’administration Obama


Thione Niang, un Ovni sénégalais au cœur de l’administration Obama


Thione Niang, un Ovni sénégalais au cœur de l’administration Obama

Thione Niang appartient à cette nouvelle génération de leaders africains qui tiennent difficilement dans une case. Entrepreneur social, consultant, activiste et stratégiste politique, auteur, responsable politique, conférencier et ambassadeur… il mène une existence à 100 à l’heure. Un véritable ouragan de 37 ans, qui a brisé tous les obstacles et forcé le destin pour devenir aujourd’hui l’un des afro-américains les plus en vue de la scène politique américaine. Retour sur le parcours exceptionnel d’un homme qui aura su mettre son optimisme et sa combativité au service d’une brillante carrière.

A tout juste 37 ans, Thione Niang a eu près de huit vies, du militantisme politique aux postes administratifs sans oublier les projets en direction de l’Afrique. Nommé en octobre 2015 Ambassadeur au sein du ministère de l’Énergie américain pour représenter les minorités en matière d’énergie par le président Barack Obama et le secrétaire d’État chargé de l’Énergie Ernest Moniz, il a penser non sans nostalgie à son entrée sur le territoire américain. Arrivé avec seulement 20 dollars en poche et ne maîtrisant pas la langue anglaise, il a su s’imposer par son génie. « C’est vrai, je suis arrivé aux États-Unis avec 20 dollars, comme beaucoup d’immigrés africains et beaucoup d’immigrés du monde entier, certains sont arrivés là-bas avec zéro dollar, mais ils sont avant tout venus avec le cœur », confie-t-il au magazine Le Point Afrique. Une fulgurante carrière à laquelle ne semblait pas le prédestiner sa condition sociale. Né à Kaolack dans une famille polygame de 28 enfants, le jeune Niang apprend tôt à serrer les dents et à développer un esprit combatif. Il se fixe dès lors pour objectif de réussir, de se faire un nom et de ramener le sourire sur le visage d’une mère qu’il affectionne particulièrement. Le chemin vers ce rêve passe par l’exil. Après l’obtention de son Bac L et trois tentatives infructueuses, il obtient enfin un visa.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE