ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -DéVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE


Source: www.gabonactu.com, Publication: Thu 03 Dec 2015

Ali Bongo plaide pour un accord universel à la COP 21


Ali Bongo plaide pour un accord universel à la COP 21


Ali Bongo plaide pour un accord universel à la COP 21

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Président de la République Gabonaise, Ali BONGO ONDIMBA, a plaidé lundi après-midi en faveur de la signature d’un accord universel pour limiter le réchauffement climatique global à deux degrés Celsius, en ce premier jour de la 21ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) qui se tiendra jusqu’au 11 décembre.

« L’heure n’est plus au débat entre le Juste et l’Injuste. Tout le monde doit faire partie de la solution », a déclaré le président Gabonais, quelques minutes seulement après avoir rendu hommage aux victimes des attentats qui ont frappé la France le 13 novembre.
Dans son allocution, Ali BONGO ONDIMBA a réaffirmé que le Gabon agirait de concert avec la communauté internationale pour lutter contre le réchauffement de la planète.
« Mon pays prendra toute sa part du fardeau de l’atténuation en réduisant de moitié ses émissions à l’horizon 2025 », a déclaré le Chef de l’Etat Gabonais.

Parmi les principales mesures prises pour réduire la production de gaz à effet de serre figure la valorisation des gaz issus de la production pétrolière, le développement de l’énergie hydroélectrique pour atteindre un mix énergétique de 80% d’hydroélectricité et 20% de gaz. Mais aussi la protection de la forêt qui joue le rôle d’un véritable « puits carbone » pour le reste du monde. Enfin, l’adoption prochaine d’un Plan National d’Attribution des Terres ou PNAT, « pour agir sur la rationalisation de l’utilisation des terres. »

Ali BONGO ONDIMBA s’est également fait le messager des pays en voie de développement, confrontés à des difficultés pour lutter contre le changement climatique auquel ils sont pourtant très vulnérables. Le Chef de l’Etat Gabonais a ainsi appelé les pays industrialisés à « accentuer leurs actions en faveur des pays du  sud par le transfert de technologies à des coûts soutenables dans les domaines de l’agriculture, de la foresterie et des énergies propres ».

Engagé depuis 2009 dans une politique de développement durable, le Gabon est le premier pays du continent africain à avoir affiché sa contribution nationale à la lutte contre le dérèglement climatique.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE