ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -COOPéRATION


Source: www.districtabidjan.ci, Publication: Fri 27 Mar 2015

Célébration de la journée nationale de la francophonie L’ECONOMIE AU CENTRE DES DEBATS


Célébration de la journée nationale de la francophonie L’ECONOMIE AU CENTRE DES DEBATS


Célébration de la journée nationale de la francophonie
L’ECONOMIE AU CENTRE DES DEBATS

"La francophonie économique, ça commence ici ". C’est le thème national retenu cette année pour célébrer la journée internationale de la francophonie en Côte d’Ivoire. La cérémonie officielle s’est déroulée le vendredi 20 mars 2015, sur l’esplanade de l’Hôtel du District Autonome d’Abidjan-Plateau, en présence de plusieurs personnalités dont le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Cissé Bacongo, qui représentait son homologue de la Culture et de la Francophonie, Bandama Maurice.

On notait également la présence de l’ambassadeur du Sénégal en Côte d’Ivoire, SE Abdoul Lahad Sourang, Président du groupe des ambassadeurs francophones, le représentant du Gouverneur Robert Mambé, le vice-gouverneur Vincent N’Cho et de Khady Diallo, Secrétaire générale de la Commission Nationale de la francophonie.

Pour S.E Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie, qui intervenant pour la première lors de la célébration de cette journée, tout le monde francophone doit, à l’occasion de cette journée, tirer un meilleur parti de son appartenance à ce groupe. « J’ai envie de vous dire, savourons notre change et notre responsabilité ! Tirons-en encore plus de force, de crédibilité, de détermination.» Et d’ajouter, « Ce que nous fêtons, c’est notre obstination à dire NON, en paroles et en actions, à l’inacceptable et à l’intolérable, au nom de la dignité de la personne humaine, de la liberté, de l’égalité.»

C’est pourquoi, souhaite-elle qu’à l’occasion de cette célébration, nous « formions, dans nos esprits et dans nos cœurs, une immense chaîne humaine de solidarité, de fraternité, de mobilisation à travers tous les continents.»

Dans l’adresse du ministre Bandama lue par le ministre Cissé Bacongo, il a salué l’élection de S.E Michaëlle Jean à la tête de la francophonie et l’intérêt que cette structure a pour les femmes et les jeunes.
S’appuyant sur le thème international de cette année "Jeunes, environnement et climat", le représentant di ministre Bandama affirme que « l’avenir de la jeunesse dépend de la préservation et de la protection de notre planète.» Car, pour lui, « un environnement protégé et une biodiversité conservée constituent un atout pour un climat propice au développement humain durable … »

Il considère aussi que le choix du thème de la Côte d’Ivoire : "La francophonie économique, ça commence ici ", est en phase avec la vision mondiale de la francophonie. Car, pour lui, il s’agit « de mettre en exergue l’innovation et l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes en Côte d’Ivoire, au cœur des investisseurs.»

SE Abdoul Lahad Sourang, président du groupe des ambassadeurs francophones, après avoir fait l’historique de la naissance de la francophonie en Afrique francophone, affirme que la cette organisation, «en épousant l’évolution du monde, contribue à apporter les réponses pertinentes aux problèmes de l’humanité. »

Avant lui, le vice-gouverneur Vincent N’Cho, au nom du Gouverneur Mambé, a dit sa gratitude et sa reconnaissance au ministre de la Culture et de Francophonie ainsi que la Commission nationale de la francophonie « pour leur choix porté sur le District Autonome d’Abidjan.»

Pour lui, ce cadre d’échanges, de consolidation des liens entre amis francophones entre dans la vision du gouverneur Robert Beugré Mambé dont l’un des objectifs est le développement et le bonheur de l’homme. Et cela va sans dire que le thème de cette année : "Jeunes, environnement et climat", va « impliquer chaque citoyen francophone à lutter contre les changements climatiques et autres fléaux naturels qui menacent notre planète, en vue de préserver notre environnement pour les générations futures. ».

En saluant le choix du thème national, le représentant du président Mambé s’est une fois de plus réjoui de ce que le District Autonome d’Abidjan se soit toujours engagé à soutenir l’entrepreneuriat, surtout des jeunes. En témoignent, les nombreux projets initiés pour les jeunes et les femmes.

Enfin, il a tenu à rappeler que son institution, « un partenaire privilégié des jeux de la Francophonie 2017, a toujours œuvré aux côtés de l’Organisation internationale de la francophonie, en accueillant tout récemment, l’assemblée générale ordinaire de l’Association des régions internationales francophones (AIRF), les 8 et 9 mai 2014 à Abidjan ».
Pour Khady Diallo, Secrétaire générale de la Commission nationale de la francophonie, « les jeunes, présent et avenir de la francophonie, doivent être considérés non comme l’objet d’une politique, mais comme les acteurs du changement. »

Notons que le groupe artistique Munlato et la chanteuse Antoinette Konan ont assuré l’aspect artistique de cette rencontre qui a pris par moments l’allure d’une fête populaire.
 
 

Article de LOHOURIGNON Zahui


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE