ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ECO-CULTURE


Source: www.mediaterre.org, Publication: Fri 27 Jan 2017

Filières et développement durable : accompagner les mutations en cours en partenariat avec tous les acteurs


Filières et développement durable : accompagner les mutations en cours en partenariat avec tous les acteurs


Filières et développement durable : accompagner les mutations en cours en partenariat avec tous les acteurs

A l’initiative du Cirad et de ses partenaires, la conférence internationale Agri-Chains & Sustainable Development (AC&SD) a réuni du 12 au 14 décembre 2016 plus de 250 chercheurs, acteurs-clés du développement et spécialistes de l’innovationvenant de plus de 40 pays. Les conférenciers ont débattu de la question du rôle des filières au regard du nouveau cadre international que constituent les objectifs du développement durable (ODD). Ils ont confirmé le caractère central de cette question pour progresser dans la mise en œuvre de cet agenda global. Face à une demande mondiale en produits agricoles en hausse et à des consommateurs plus exigeants, ainsi qu’à des enjeux environnementaux et sociaux de plus en plus significatifs, les filières se transforment, à la fois sur les plans économique, environnemental et social.

« Nous avons sous nos yeux un véritable laboratoire qui force le regard de la recherche, a souligné Patrick Caron, pour le Cirad, en introduction du colloque. Nous avons de nouveaux acteurs, de nouveaux comportements de consommation, de nouveaux objets tels que les services, qui font filières. De nouveaux modèles tels que ceux issus de l’économie circulaire intégrant le recyclage mettent également en question le concept même de filière. »

Dans le cadre des débats, l’importance des partenariats publics-privés a particulièrement été discutée, de même que l’enjeu de leur articulation avec les politiques publiques. Selon Roberto Ridolfi, directeur pour la croissance et le développement durable à la direction générale pour la coopération internationale et le développement de la Commission européenne, « l’aide au développement est en train de passer d’une logique d’aide à une logique de coopération et la coopération se tourne de plus en plus vers [l’incitation] à l’investissement », ouvrant la voie à des partenariats gagnant-gagnant.

La conférence a permis d’expliciter et de débattre des tendances en cours, et en particulier de souligner les risques d’exclusion et de marginalisation de certains acteurs, notamment les agriculteurs familiaux et les organisations paysannes. Ceux-ci s’inquiètent de savoir si le marché reconnaîtra leurs efforts au regard des enjeux du développement durable : « Les agriculteurs réclament une écoute de qualité afin de travailler avec les autres acteurs à la construction de politiques agricoles responsables », a souligné Ibrahima Coulibaly, vice-président du Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA).

Selon les conférenciers, pour atteindre les ambitions exprimées dans les ODD, un changement radical des filières agricoles est nécessaire.

Durant les trois journées, sessions plénières, théâtre forum et sessions parallèles interactives et participatives ont permis à la diversité des participants d’analyser de nombreuses innovations. La science doit faire vivre les interactions avec cette pluralité d’acteurs et des formes de dialogue ouvertes telles qu’initiées par la conférence. Dès lors, elle accompagnera les différents acteurs dans leurs transitions vers la durabilité.

Télécharger les actes


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE