ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -DéVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE


Source: www.anader.ci, Publication: Sun 09 Oct 2016

PROGRAMME PEPFAR-ANADER : L’ANADER VEUT PERENISER SON APPUI A LA LUTTE CONTRE LES PANDEMIES EN MILIEU RURAL


PROGRAMME PEPFAR-ANADER : L’ANADER VEUT PERENISER SON APPUI A LA LUTTE CONTRE LES PANDEMIES EN MILIEU RURAL


PROGRAMME PEPFAR-ANADER : L’ANADER VEUT PERENISER SON APPUI A LA LUTTE CONTRE LES PANDEMIES EN MILIEU RURAL

 

L’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) a tenu à Yamoussoukro un atelier de validation du document plan de pérennisation de ses interventions dans la lutte contre les pandémies en milieu rural.
Ainsi, du 20 au 22 septembre 2016, la Direction Exécutive du Programme PEPFAR-ANADER (PPA) a réuni différents experts de structures nationales comme internationales et bailleurs de fonds intervenant dans le cadre de la lutte contre le VIH/SIDA et autres pandémies à l’Hôtel Président en vue de consolider et de valider le document de stratégies devant permettre à l’Agence de maintenir sa présence auprès des populations du monde rural après 10 années de financement et d’assistance technique du gouvernement américain à travers le CDC PEPFAR. Cette pérennisation entre dans le cadre des actions de sensibilisation contre les pandémies sévissant dans le milieu rural, notamment, le VIH/SIDA, la tuberculose, le Paludisme, l’Ebola etc. Mme Nicole Aphing-Kouassi, Directeur Général-Adjoint de l’ANADER ouvrant les travaux, a indiqué que l’Agence dispose aujourd’hui d’acquis importants et d’une expérience indéniable dans l’appui à la lutte contre les pandémies qu’elle compte continuer à mettre à la disposition des populations du monde rural.
Pour ce faire, les acquis du projet ont été présentés aux participants.
Le Directeur Exécutif du PPA, Dr Kouassi Jean-Pierre a donc fait une présentation qui a rappelé la vision et l’historique de l’intervention de l’ANADER dans la lutte contre le VIH et les pandémies. On en retient qu’en s’intéressant au VIH, il s’agissait pour l’Agence de faire en sorte que les communautés rurales s’ouvrent au dépistage et que les activités de lutte contre cette pandémie s’étendent au monde rural. Aussi, l’Agence s’est-elle engagée à partir de l’an 2000 à mettre en place des activités qui ont conduit à la création de 3600 comités villageois de lutte contre le SIDA. Cependant, face aux difficultés de financement de son programme, l’Agence a souscrit et obtenu l’appui de la Banque Mondiale, du Fonds Mondial de lutte contre le SIDA, la Tuberculose et le Paludisme, et surtout du Programme d’urgence du Président Américain pour la lutte contre le VIH/SIDA (PEPFAR).

PORGRAMME PEPFAR-ANADER : L’ANADER VEUT PERENISER SON APPUI A LA LUTTE CONTRE LES PANDEMIES EN MILIEU RURAL

Avec ces financements, l’ANADER a contribué par le biais du Programme PEPFAR ANADER à une extension rapide de la lutte contre le VIH auprès des populations rurales de 138 villages issus de 98 communes dans les domaines de la prévention, du conseil et dépistage, des soins et soutien aux Personnes infectées du VIH (PPVIH) ainsi qu’ aux Orphelins et Enfants Vulnérables (OEV) et leurs familles. Dans le cadre de ce programme, les activités ont couvert 7 sur 57 Zones ANADER ((Dabou, Daloa, San-Pédro, Soubré, Tanda, Abengourou, Divo), soit 11 districts sanitaires sur les 82 que compte la Côte d’Ivoire avec près de 900.000 personnes sensibilisées contre le VIH/SIDA dans les différents pays ruraux. Dans le domaine du paludisme et de l’Ebola, l’ANADER a fortement contribué à l’atteinte des résultats du Gouvernement en mettant son dispositif à la disposition des partenaires pour mener des actions de sensibilisations et de distribution de moustiquaires imprégnées.
Aujourd’hui, malgré la fin du financement du PEPFAR prévue le 30 septembre 2016, l’ANADER entend étendre la lutte contre le VIH et autres pandémies dans toutes les 57 zones et renforcer son expertise afin d’être le leader communautaire des partenaires du ministère dans la lutte contre les pandémies.
Aussi, pour en déterminer les mécanismes et actions, un atelier d’élaboration d’un plan de pérennisation a-t-il été organisé à Daoukro du 21 au 25 août 2016. C’est sur le document plan issu de ces assises que les experts dont ceux de l’ONUSIDA, du Fond Mondial et de CDC PEPFAR ont été invités à plancher à travers 3 commissions (intégration institutionnelle, pérennisation communautaire et financement du plan de pérennisation).
A l’issue de ces travaux, le document plan de pérennisation de lutte contre les pandémies en milieu rural a été enrichi et validé. Il prévoit que l’ANADER prenne le relai dès le 1er octobre 2016 pour poursuivre les activités initiées dans le cadre du PPA pour un coût global de 66 millions F CFA.
Pour les moyens et longs termes, il prévoit des actions à développer en vue de mobiliser des bailleurs, permettant ainsi aux populations rurales de continuer à bénéficier de l’appui de l’ANADER dans le cadre de la prévention/sensibilisation.
Le Directeur Général, Dr Sidiki Cissé, très attentif des résultats de cet atelier devrait à présent disposer d’un tableau de bord devant soutenir son ambition au profit du monde rural.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE