ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -GENRE ET DéVELOPPEMENT


Source: www.mediaterre.org, Publication: Mon 05 Jun 2017

Un Réseau des femmes leaders africaines lancé à New York


Un Réseau des femmes leaders africaines lancé à New York


Un Réseau des femmes leaders africaines lancé à New York

La nouvelle plateforme a été créée au cours du 1er Forum de haut niveau des femmes leaders pour la transformation de l’Afrique, du 31 mai au 02 juin 2017 au siège des Nations Unies.

Un conclave co-organisé par ONU-Femmes et la Commission de l’Union africaine, en collaboration avec la Mission permanente allemande auprès de l’ONU.

D’après les organisateurs, il s’agit d’une initiative qui vise à accroître le leadership féminin dans la transformation du continent, en mettant l'accent sur les piliers que sont la gouvernance, la paix et la stabilité. En d’autres termes : renforcer la participation «entière et égale» des femmes dans toutes les sphères du développement et permettre à la gent féminine africaine de retrouver sa place dans le leadership politique, ce, à travers des partenariats avec d’autres réseaux et mouvements citoyens.

Ont été ainsi débattues, des questions relatives aux perspectives historiques, aux opportunités et aux défis actuels et émergents.

La centaine de participants s’est également penchée sur le genre de leadership féminin nécessaire pour promouvoir la mise en œuvre de l'Agenda 2063, les Objectifs du développement durable (ODD) 2030, et la réalisation de l’égalité de genre et de l’autonomisation des femmes en Afrique.

Dans sa double casquette de présidente du Réseau des femmes élues locales d’Afrique (REFELA) et déléguée du Cameroun, Célestine Ketcha Courtès (maire de la commune de Bangangté) vient de participer de manière remarquée aux activités du 1er Forum de haut niveau des femmes leaders pour la transformation de l’Afrique, au pays de l’oncle Sam.

Puisant visiblement sur la stratégie politique du président de la République du Cameroun, Paul Biya, le membre du Conseil mondial des maires (Mme Courtès) accentue : «Il ne s'agit pas de créer un Réseau pour accroître le nombre des femmes en politique ou dans les affaires. Il faut une volonté politique des chefs d'État, mais aussi des chefs de parti à présenter les femmes. La liste zébrée est bien entendue comme cet outil qui favorisera l'accroissement des femmes dans les postes électoraux». 

Et pour ce faire, le Forum de trois jours de New York s’est achevé par un vibrant appel des femmes à l’action.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE