ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENVIRONNEMENT


Source: www.environnement.gouv.ci, Publication: Thu 11 Jun 2015

CELEBRATION DE LA JMO à Dabou : Le Ministre ALLAH-KOUADIO appelle à une mobilisation nationale pour la sauvegarde de l’océan


CELEBRATION DE LA JMO à Dabou : Le Ministre ALLAH-KOUADIO appelle à une mobilisation nationale pour la sauvegarde de l’océan


CELEBRATION DE LA JMO à Dabou : Le Ministre ALLAH-KOUADIO appelle à une mobilisation nationale pour la sauvegarde de l’océan

Le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, Docteur Rémi ALLAH-KOUADIO, a officiellement lancé les festivités marquant la commémoration de la Journée Mondiale des Océans en Côte d’Ivoire, ce Lundi 08 Juin 2015, à la place Henri Konan Bédié de Dabou. « Océan sain, planète saine » tel est le thème de cette édition 2015. Une occasion saisie par le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, pour exhorter les populations à opter pour une prise en charge écologiquement rationnelle des océans.

Devant les autorités administratives, traditionnelles et les populations de Dabou, le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable a présenté le sombre tableau de la situation actuelle des Océans. Ainsi, pour le Ministre, nos océans sont malades. Ils souffrent de l’acidification consécutive à une absorption croissante des émissions de gaz carbonique, de l’augmentation de leur niveau du fait de la fonte des glaces en lien avec le réchauffement climatique, de l’accumulation des déchets, des marrées noires, de l’exploitation abusive des ressources pétrolières et halieutiques.
Devant ce sombre tableau, le gouvernement ivoirien a pris d’importante mesure pour protéger l’océan. Il s’agit de l’ouverture pérenne de l’embouchure du fleuve Comoé, la restauration des mangroves à Grand-Lahou, l’interdiction de la pêche avec les produits chimiques, la réactivation du plan POLLUMAR, l’application effective des textes juridiques en matière de surveillance des océans, la poursuite des actions de sensibilisation sur l’interdiction des sachets plastiques, la surveillance côtière avec le projet en cours sur l’information du système environnemental côtier avec le soutien du PNUD, le projet en cours d’élaboration avec la Banque Mondiale, sur la pêche côtière et la protection du littoral en synergie avec le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques.
Cette journée constitue donc, selon le Ministre en charge de l’environnement, un important outil pour sensibiliser chaque citoyen à s’engager pour la protection de l’océan. Car l’économie ivoirienne est fortement tributaire de l’océan à travers les importantes infrastructures portuaires, piliers sur lesquels repose son ambition à devenir un pays émergeant à l’horizon 2020.

Pour sa part, le Secrétaire Exécutif de la Convention d’Abidjan, M. Abou BAMBA, a révélé que la célébration de la JMO 2015, est l’occasion pour chaque citoyen, de faire un effort particulier pour mettre un terme à la pollution engendrée par les déchets et notamment les matières plastiques, les rejets des effluents industriels, la destruction des mangroves et l’avancée de l’érosion côtière. Pour M. Abou BAMBA, il est impératif de réduire l’impact des activités anthropiques sur l’océan en prenant en compte les aspects de développement régional des villes et régions situées sur le littoral ivoirien. C’est pourquoi, il a appelé à un déblocage du potentiel économique du littoral ivoirien, à travers une stratégie de développement intégrée des zones côtières de Côte d’Ivoire.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE