ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENVIRONNEMENT


Source: www.environnement.gouv.ci, Publication: Fri 28 Aug 2015

SOMMET MONDIAL SUR LES ODD 2016-2030 : Le gouvernement sensibilise les acteurs nationaux


SOMMET MONDIAL SUR LES ODD 2016-2030 : Le gouvernement sensibilise les acteurs nationaux


SOMMET MONDIAL SUR LES ODD 2016-2030 : Le gouvernement sensibilise les acteurs nationaux

Le La Côte d’Ivoire prépare activement sa participation au Sommet Mondial sur les Objectifs de Développement Durable qui se tiendra du 25 au 27 septembre à New York. Pour se faire, le gouvernement, à travers le Ministères des Affaires Etrangères, du Plan et du Développement et de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, a organisé une cérémonie pour informer et mobiliser les acteurs nationaux sur les Objectifs de Développement Durable (ODD)2015-2030 et le processus de préparation de la Côte d’Ivoire au Sommet, ce mercredi 26 août, à la salle des plénières du Conseil Economique et Social. Cette cérémonie a réuni plusieurs organisations de la société civile, du secteur privé et des organes du Système des Nations Unies.
Ouvrant officiellement ces assises, le Ministre d’Etat Albert Toikeusse Mabri, a rappelé que les défis de la consolidation de la paix, de la promotion de la bonne gouvernance et d’une façon générale, les défis du développement durable restent encore nombreux. « Je voudrais ici attirer notre attention sur la nécessité que le citoyen anonyme perçoive les fruits de notre action dans son quotidien. Ces défis doivent être relevés par des interventions efficaces, massives, bien coordonnées et mieux suivies », a-t-il plaidé.
Le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, Docteur Rémi ALLAH-KOUADIO a, pour sa part, révélé que Les États membres des Nations Unies ont entamé des négociations en vue de l’élaboration d’un programme universel de 15 ans pour le développement durable qui aura pour but de mettre fin à la pauvreté, promouvoir la prospérité et le bien-être pour tous, protéger l’environnement et lutter contre le changement climatique. C’est pourquoi selon le Ministre Rémi ALLAH-KOUADIO, ces dix-sept (17) Objectifs de Développement Durable ont été proposés et devront être adoptés à la prochaine Assemblée Générale en Septembre prochain. Ils constituent un nouveau programme mondial et universel, applicable à tous les pays en tenant compte des niveaux de développement et des capacités de chacun. Leur réalisation passe par un véritable engagement des Etats, à travers une intégration et une cohérence dans les politiques et actions de développement. Il est donc souhaitable selon le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, que ces dix-sept (17) ODD : « soient la base de la stratégie nationale de développement dans chaque pays membre des Nations Unies afin de parvenir à une économie à carbone réduit ».

Pour M. Babacar Cissé, Représentant-Résident du PNUD et Coordonnateur du Système des Nations Unies en Côte d’Ivoire, l’agenda de développement post - 2015 est l’aboutissement d’un processus participatif qui a permis aux pays membres de s’accorder sur un ensemble d’objectifs universellement applicables qui équilibre les trois dimensions du développement durable.

A savoir, la dimension environnementale, tout d’abord pour susciter un engagement politique renouvelé en faveur du développement ; la dimension sociale, pour évaluer les progrès réalisés et les lacunes restant à combler en matière de développement humain ; et la dimension économique, pour relever les défis émergents d’une croissance soutenue, durable, transformatrice des modes de production et bénéfique au plus grand nombre.
Rappelons qu’après plusieurs mois de négociations, les Objectifs mondiaux en faveur du développement durable (ODD) ont été officiellement adoptés lors de la 69e Assemblée générale des Nations Unies, le 16 septembre 2014. Ils succèdent aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) dont l’expiration est prévue fin 2015. Les Pays signataires des ODD devront « prendre des mesures urgentes pour lutter contre le changement climatique et ses impacts » (objectif 13), ce qui offre un élan d’espoirs supplémentaires pour l’adoption en 2015, d’un accord juridique ambitieux et universel, limitant à 2°C la hausse de la température mondiale.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE