ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -COOPéRATION


Source: mediaterre, Publication: Mon 13 Apr 2015

La FAO et la Norvège aident les pays en développement à surveiller leurs ressources forestières


La FAO et la Norvège aident les pays en développement à surveiller leurs ressources forestières


L'Organisation de Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et la Norvège ont conclu lundi un accord de partenariat d'une valeur de 4,5 millions de dollars pour améliorer la capacité des pays en développement à surveiller leurs ressources forestières et à rendre compte des changements qui s'y produisent.

Ce projet, a précisé la FAO dans un communiqué de presse, facilitera l'accès des pays aux sources de données d'observation de la terre, notamment l'imagerie satellitaire, et permettra la mise en place d'une plateforme d'utilisation aisée pour le traitement et l'interprétation de ces données.

« La nouvelle plateforme offre aux pays un ensemble d'outils efficaces pour surveiller les changements dans les zones forestières et les stocks de carbone et pour mettre en place des régimes de gestion durable des forêts », a salué le Sous-Directeur général du Département des forêts de la FAO, Eduardo Rojas-Briales.

Selon l'agence de l'ONU, l'accès à l'imagerie satellitaire peut s'avérer malaisé pour les utilisateurs dont les connexions Internet sont faibles, ce qui pose problème pour les gestionnaires des ressources naturelles dans les pays en développement.

« A cet égard, l'un des éléments clés est la création d'une interface informatique efficace et conviviale hébergée sur le Cloud », a expliqué la Directrice adjointe de la Division de l'évaluation, de la gestion et de la conservation des forêts à la FAO, Tiina Vähänen. « L'utilisation de cette interface permettra un accès rapide aux données de télédétection et aux hautes performances informatiques et ce, même dans les pays ayant un accès limité à l'Internet », a-t-elle ajouté.

Dans un premier temps, la FAO a indiqué qu'elle entamerait la mise en œuvre du nouveau système dans 13 pays au cours des trois prochaines années dans le cadre de son appui aux activités du Programme de collaboration des Nations Unies sur la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts dans les pays en développement (UN-REDD).

« Le résultat que nous recherchons consiste à aider les pays à travailler sur des cartes forestières générées grâce aux données satellitaires afin de disposer d'informations conséquentes de manière plus rapide, plus facile et plus durable », a déclaré Mme Vähänen.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE