ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENERGIE


Source: www.lematin.ma, Publication: Wed 21 Jan 2015

Pas d'impact de la chute du brut sur les énergies renouvelables


Pas d'impact de la chute du brut sur les énergies renouvelables


PAS D'IMPACT DE LA CHUTE DU BRUT SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES 

Les Émirats arabes unis ont affirmé lundi que la chute des prix du pétrole n'aurait pas d'impact sur le développement des énergies renouvelables. «Ce secteur a dépassé la phase où il pouvait être affecté par les prix du pétrole» qui ont chuté de plus de 50% depuis juin, a déclaré Sultan al-Jaber, ministre d'État des Émirats arabes unis, à l'ouverture d'un forum sur les énergies du futur à Abou Dhabi. À l'échelle du monde, les investissements dans les énergies nouvelles ont progressé de 16% durant les derniers 12 mois, atteignant 310 milliards de dollars, et la capacité de production des éoliennes et des parcs solaires s'est renforcée de 26% pendant la même période, à 100.000 mégawatts, a-t-il indiqué. Selon M. Jaber, «l'énergie renouvelable est passée du statut de choix coûteux à celui de secteur concurrentiel». Cela s'explique, a-t-il dit, par «la baisse des coûts de production et les bonnes performances des technologies utilisées». Le responsable émirati a appelé à saisir l'occasion de la chute des prix du pétrole pour réduire les subventions aux carburants qui ont coûté au monde 550 milliards de dollars en 2013. Le forum fait partie d'une semaine consacrée au développement durable à Abou Dhabi où aura lieu également jusqu'au 24 janvier un sommet de l'énergie auquel le Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi prend part, ainsi qu'un sommet international de l'eau, où la ministre française de l'Écologie et de l'énergie, Ségolène Royal, sera présente. Dans le même temps, l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) tient sa réunion annuelle à Abou Dhabi où elle a son siège. Dimanche, l'Irena et le Fonds d'Abou Dhabi pour le développement (ADFD) ont annoncé des prêts à taux réduit d'un montant de 57 millions de dollars pour cinq projets d'énergie propres dans divers pays, dont l'Iran. -


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE