ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE


Source: Green countries, Publication: Sun 05 Jun 2016

UVD Yopougon, un model d’économie social et solidaire en Côte d’ivoire.


UVD Yopougon, un model  d’économie social et solidaire en Côte d’ivoire.


UVD Yopougon, un model  d’économie social et solidaire en Côte d’ivoire.

Enquête réalisée  à yopougon sur l’activité  UVD Yopougon dont le cœur de métier s’apparente à l’économie circulaire et encore à l’économie sociale et solidaire de part son organisation et son fonctionnement.

 Il existe aujourd’hui de plus en plus de solutions de recyclage du plastique. Chez UVD (Unité de valorisation des déchets), une coopérative de 42 personnes située à la sideci un quartier de la commune de yopougon avec sa tête par Koné Toh, Adouko Stéphane secrétaire général et Camara Zanga trésorier en invente aussi de nouvelles. C’est fort de ce constat que la green countries à décidé de les rencontrer pour en savoir d’avantages sur ces techniques innovantes dans le traitement des déchets plastiques. Le recyclage est la réintroduction directe d’un déchet dans le cycle de production dont il est issu en remplacement total ou partiel d’une matière première neuve. Le recyclage du plastique commence par la collecte. Les déchets sont amenés au centre de tri, où ils sont triés selon leur composition Puis ils sont compactés.  Les bouteilles en plastiques sont secouées pour que les plus petits éléments partent, puis les étiquettes sont décollées grâce à de l’eau. Après ça, les bouteilles sont broyées en « paillettes ».

Grâce à la valorisation matière, plus communément appelé « recyclage », nos déchets connaissent plusieurs vies. UVD recycle le plastique issu de l’industrie et qui servent aux emballages quotidiens des populations. Après le tri par les agents de collecte, les plastiques sont séparés. Ces plastiques sont alors mis en balle et expédiés aux centres de régénération. Un tri supplémentaire et un prélavage éliminent les éléments indésirables et séparent les matériaux suivant leur densité. En benne (vrac), en big bag ou en balle, UVD se charge de la collecte, le tri et le conditionnement des plastiques provenant de déchets et des chutes de production des entreprises. Spécialisée dans le négoce de matières plastiques recyclées, UVD assure aux différentes gammes de plastiques recyclés des débouchés auprès des industries consommatrices.

UVD propose une solution de recyclage et de valorisation complète des déchets et chutes de plastiques à destination de l’industrie plasturgiste, de la grande distribution, des logisticiens et de toute entreprise désireuse de valoriser ces matières. Le recyclage des déchets plastiques présente des bénéfices environnementaux :

 - économiser de la matière première et donc de préserver les ressources naturelles de notre planète,

 - réduire le volume et le poids des déchets à enfouir ou incinérer.

Le recyclage des déchets plastiques initié par UVD est un engagement au développement durable, car les clients acquéreurs de matières premières issues du recyclage sont sélectionnés également pour leur respect de normes sociales et environnementales.

Mais au delà de cet aspect environnemental et économique, c’est aussi le model d’organisation de cette organisation qui nous a attiré. UVD est composée de 42 associés regroupés. Et sont regroupés en coopérative. Le système des coopératives appartient à une catégorie d’économie appelée économie sociale et solidaire, à la différence des autres structures, les structures de l’économie sociale et solidaires ont un type de fonctionnement qui leur ait propre.

Notamment, la gestion démocratique, comme l’indique Mr KONE, président de cette coopérative, les décisions au sein de cette coopérative sont prises par vote : « une personne, une voix ». Deuxièmement, l’utilité sociale du projet n’est plus à démontrer  car l’activité est portée par  42 associés et ont tous les mêmes parts dans le projet. L’activité de la coopérative est certes  à profit, mais  n’est nullement liées à la lucrativité individuelle,  les travailleurs sont payés mais n’utilisent qu’une partie du bénéfice.

Ainsi, on retrouve tous les principes de fonctionnement qui régissent l’économie sociale et solidaire dans le fonctionnement de la coopérative UVD Yopougon. A savoir, la  gestion démocratique, l’utilité sociale du projet, la mixité des ressources et la non –lucrativité individuelle.

 

Sylvere KOUAKOU


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE