ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -DéVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE


Source: www.anader.ci, Publication: Wed 01 Mar 2017

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION EN VISITE DANS LA DIRECTION REGIONALE SUD


LE CONSEIL D’ADMINISTRATION EN VISITE DANS LA DIRECTION REGIONALE SUD


LE CONSEIL D’ADMINISTRATION EN VISITE DANS LA DIRECTION REGIONALE SUD

Une mission du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rurale (ANADER) conduite par son Président Pr KOUAME Brou, accompagnée pour la circonstance du Directeur Général de l’ANADER Dr Sidiki CISSE a effectué du 13 au 17 février 2017, une visite à la Direction Régionale (DR) Sud de l’Agence. Cette visite qui se situe dans le cadre de la constatation du niveau d’exécution des recommandations du Conseil d’Administration faites en 2013 dans cette (DR) s’est déroulée dans cinq (5) des huit (8) Zones de la Direction Régionale. Ce sont : Grand–Lahou, Tiassalé, Agboville, Adzopé et Aboisso.

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION EN VISITE DANS LA  DIRECTION REGIONALE SUD

A chacune des étapes, les différents responsables des Zones ANADER avec à leur tête M. Benié Angaman Ali Ladji, le Directeur Régional Sud ont fait l’état des lieux aux membres du Conseil d’Administration. Puis ont présenté les avancées majeures de la mise en œuvre des recommandations du Conseil pour améliorer les résultats des actions des dispositifs terrains de l’ANADER au profit des producteurs. Ainsi, à Grand-Lahou, les Administrateurs se sont désolés des ravages du verger cocotier ivoirien, dû à la maladie du jaunissement mortel du cocotier, qui a véritablement plongé les producteurs dans le désarroi. Cependant, l’espoir existe.

En effet, en partenariat avec l’Université Nangui Abrogoua, l’ANADER conduit un projet de lutte contre le jaunissement mortel du cocotier. Aussi, en vue de lutter contre la pauvreté, l’Agence mène-t-elle un programme de renforcement des capacités des agents des producteurs sur l’itinéraire technique du cocotier et la diversification des activités pour l’amélioration de leurs revenus. Ce sont donc 10 Champs Ecoles Paysans (CEP) qui ont été mis en place par l’ANADER pour la formation des producteurs. Sur le volet diversification des ressources, les femmes se sont constituées en un groupement de productrices de boutures de manioc sur 1 ha. De cette activité, les femmes de la coopérative Binkadi ont mis en place 4 ha de manioc. Elles disposent aujourd’hui de 50 h de manioc qui font leur fierté, sans compter les produits issus des dérivés du coco qu’elles réalisent et commercialisent lors des foires organisées dans le cadre de ce projet. C’est donc toutes heureuses que les 30 femmes de cette coopérative ont présenté le succès de leurs activités aux premiers dirigeants de l’ANADER pour cet appui inestimable que l’Agence leur a apporté.

 

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION EN VISITE DANS LA  DIRECTION REGIONALE SUD

L’étape de la Zone de Tiassalé a permis aux Administrateurs de visiter une parcelle de pépinière de café réalisée par les jeunes du village de Boussoukro engagés dans le programme de relance du verger caféier en Côte d’Ivoire en partenariat avec le Conseil du Café et du Cacao. Dans cette ville de 236.000 habitants selon le dernier Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH 2014), 22 Centres de Vulgarisation (CV) sont animés par les Agents de Développement Rural (ADR) de l’ANADER.

La mission a visité un périmètre de production de banane plantain d’une superficie de 5 ha à Niamoué, ainsi que le site de production de vivo-plants de Nzianoua sur lequel 1.250.000 seront produits et distribués aux producteurs dans le cadre du Programme d’Urgence d’Appui à la Production Vivrière (PUAPV), programme de l’Etat de Côte d’Ivoire mis en œuvre par l’ANADER. La Zone d’Agboville a reçu la mission du Conseil d’Administration le 15 février 2017. Les Administrateurs se sont rendus au Ranch agropastoral de Laoguié et sur le site du groupement des riziculteurs du périmètre d’Agboville. On en retient que ce périmètre a été aménagé par l’Etat à travers l’ex-SODERIZ en 1976 avec une digue. Aujourd’hui ce sont 65 producteurs de riz qui l’exploitent sur 30 ha.

A la séance de travail que la mission a tenue avec eux, les Administrateurs leur ont prodigué des conseils et recommandations afin de rendre plus efficiente l’exploitation de cet outil de production. L’ANADER, qui est très impliquée dans la formation des producteurs, en a formé 263 sur la riziculture irriguée, boostant ainsi leurs productions à 20t/ha. Hormis le riz, le cacao est une spéculation qui occupe près de 12.723 producteurs et 360 pour le café. L’étape d’Agboville a pris fin sur une note heureuse. La toute nouvelle salle de réunion de la Zone porte le nom de l’Administrateur COULIBALY Adama, le Doyen d’âge du Conseil.

A toutes les étapes de cette mission, les membres du Conseil d’Administration ont rencontré les Autorités préfectorales. Les échanges ont été axés sur la place importante de l’ANADER pour l’agriculture ivoirienne et les rapports assez soutenus que les représentants de l’Etat ont avec les démembrements de l’Agence dans leurs localités. Les Administrateurs ont, à chaque étape, exprimé leurs encouragements aux agents et les ont invités à maintenir un niveau satisfaisant de prestations dans le cadre de leur mission hautement importante pour le développement du secteur agricole en Côte d’Ivoire.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE