ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENVIRONNEMENT


Source: www.environnement.gouv.ci, Publication: Tue 24 Mar 2015

Côte d'ivoire: BILAN DE L’OPÉRATION ABIDJAN VILLE PROPRE


Côte d'ivoire: BILAN DE L’OPÉRATION ABIDJAN VILLE PROPRE


CÔTE D'IVOIRE: BILAN DE L’OPÉRATION ABIDJAN VILLE PROPRE

Le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, Docteur Rémi ALLAH-KOUADIO, a eu une importante rencontre, ce Vendredi 20 Mars 2015, avec les opérateurs du secteur de la salubrité urbaine, pour faire le bilan de l’Opération Abidjan Ville Propre, lancée le 16 Janvier dernier par le Premier Ministre Daniel Kablan DUNCAN. Cette rencontre a permis d’évaluer la mise en œuvre de cette opération, qui a permis de donner une plus fière allure à notre capitale économique.
Devant l’état d’insalubrité constatée en fin d’année 2014, le gouvernement a initié l’opération Abidjan Ville Propre du 30 Décembre 2014 - au 31 Janvier 2015. Au terme de cette opération, le Ministre Rémi ALLAH-KOUADIO s’est, d’abord, satisfait des résultats de cette opération, qui a permis, a-t-il précisé, de procéder, sur tout le territoire du District Autonome d’Abidjan, au balayage des voies et places publiques, au curage des caniveaux, à l’enlèvement, au transport des ordures ménagères et à leur mise en décharge ainsi qu’au déguerpissement des occupations anarchiques et insalubres des emprises des voies publiques.
Du côté des opérateurs si l’opération c’est globalement bien menée sur le terrain, des difficultés d’ordre financier ont rendu difficile l’atteinte des objectifs :a relevé M. KOUADIO Gnahoré- Représentant les opérateurs de la Salubrité Le représentant des opérateurs a ajouté aux nombres de ces difficultés, la non précision des dates de début et de fin de l’opération et la non uniformisation des coûts des prestations, notamment pour certaines activités telles que la pré collecte et le balayage, toute chose qui a rendu difficile, la confection et la validation des factures, d’où le retard dans les paiements.
Répondant à ces préoccupations, le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable a tenu à rassurer ces opérateurs en révélant que les paiements sont en cours et se poursuivront. Le Ministre a, à cet effet, précisé qu’il reste 800 000 000 de F CFA à payer aux opérateurs. Les arriérés seront, donc, payés intégralement. C’est pourquoi, il a invité les opérateurs à redoubler d’ardeur pour la propreté de la Ville d’Abidjan « Il faut qu’on ait cette impression de propreté. C’est vrai qu’il ya quelques retards de paiements mais tout sera mis en œuvre pour que les 800 millions soient payés ce mois de Mars ».
Le Ministre en a profité pour faire des précisions sur les arriérés de l’année 2014, pour lesquels, le gouvernement a décidé d’un paiement unique en une seule fois et non par tranche. Pour l’année 2015, les paiements se feront au fur et à mesure de la disponibilité des ressources, a conclu le Ministre Rémi ALLAH-KOUADIO.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE