ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ECONOMIE


Source: Green Countries, Publication: Thu 19 Jan 2017

Davos : le business responsable au coeur des débats


Davos : le business responsable au coeur des débats


Davos : le business responsable au coeur des débats

  • 12 000 milliards de dollars de richesses chaque année et 380 millions d’emplois d’ici 2030. C’est ce que pourrait rapporter à l’économie mondiale la prise en compte, par les entreprises et investisseurs, des Objectifs de Développement Durable (ODD) selon l'étude "Better business, better world" publiée à l’occasion du Forum économique mondial qui se tient actuellement à Davos.

  • En Suisse, le World Economic Forum a cette année pris position en faveur d’une "politique réactive et responsable". La lutte contre les inégalités et la lutte contre le changement climatique, qui font partie des ODD, y sont présentées comme des priorités. Pour sa première visite à Davos, Xi Jinping a réaffirmél’engagement de la Chine en faveur de l’Accord de Paris. Et mis la pression sur Donald Trump afin que les USA respectent leurs engagements climatiques.

  • Adoptés en septembre 2015, quelques mois avant la COP21, les ODD sont longtemps restés méconnus en France. Peu d’entreprises françaises les ont à ce jour intégrés dans leur stratégie comme le montrait il y a peu une étude de B&L évolution. Alors qu’ils suscitent un fort intérêt au niveau mondial.

  • Ces objectifs sont des caps de durabilité pertinents pour les entreprises. Ils constituent un cadre de référence pour agir, un outil de sensibilisation sur la responsabilité de l’entreprise, une source d’opportunités économiques et unlevier de collaboration multi-acteurs. Un guide pratique permet d'aider les entreprises à les mettre en oeuvre.

  •  Les ODD sont aussi une boussole pour les investisseurs responsables en quête d’impact. En décembre dernier, 16 grands acteurs financiers néerlandais pesant près de 3 000 milliards d’euros ont ainsi formalisé leur volonté de lier leurs investissements à ces objectifs sans pour autant sacrifier leurs performances financières.

  • Au nombre de 17, ces ODD sont les caps fixés par l’ONU en matière de développement à horizon 2030. Ils comprennent des objectifs variés allant de l’éradication de la pauvreté à la lutte contre le changement climatique, en passant par la promotion du travail décent.  Tous les acteurs – États, collectivités locales, entreprises, investisseurs, société civile, etc.- sont incités à y prendre part.

Dans la presse étrangère
  • Au Royaume-Uni, les ODD (SDG en anglais pour Sustainable Developement Goals) intéressent les plus grands groupes, souligne le site Sustainable Brands. En début de semaine, 80 entreprises ont adressé une lettre ouverte à la Première ministre britannique, Theresa May, pour lui demander comment le pays entend mettre en œuvre les Objectifs de Développement Durable. Les grandes firmes signataires – parmi lesquelles Unilever, Ikea, Kingfisher, Tesco, Vodafone, etc- offrent aussi leur collaboration au gouvernement. 


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE