ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ECO-CULTURE


Source: www.mediaterre.org, Publication: Tue 31 May 2016

ONU/développement durable : Nous avons besoin des gouvernements, du secteur privé et de la société civile


ONU/développement durable : Nous avons besoin des gouvernements, du secteur privé et de la société civile


ONU/développement durable : Nous avons besoin des gouvernements, du secteur privé et de la société civile

A l'ouverture de la 66ème Conférence annuelle du Département de l'information (DPI) de l'ONU et des organisations non gouvernementales (ONG), le Secrétaire général de l'Organisation, Ban Ki-moon, a souligné lundi le rôle essentiel que les ONG, les universités et les jeunes auront à jouer dans la réalisation des objectifs de développement durable.

« Nous avons besoin des gouvernements, du secteur privé et de la société civile », a déclaré M. Ban aux plus de 2.000 personnes venues participer à la cérémonie d'ouverture à Gyeongju, en République de Corée. « Sans la participation des organisations non gouvernementales (ONG) et des groupes de la société civile, aucune initiative, même visionnaire, ne peut être pleinement atteinte », a-t-il ajouté.

Organisé du 30 mai au 1 juin en coopération avec le Comité exécutif DPI/ONG, la communauté des ONG, le gouvernement de la République de Corée et le Comité organisateur national coréen, cet événement devait rassembler des membres de la société civile, des diplomates, des fonctionnaires de l'ONU, des experts, des scientifiques, des éducateurs et des entreprises du monde entier afin de discuter d'enjeux internationaux majeurs. Cette année, la Conférence DPI/ONG aura pour thème : 'L'éducation pour une citoyenneté mondiale : réaliser ensemble les objectifs de développement durable'.

« L'éducation est essentielle pour élever des citoyens du monde capables de relever les défis du 21ème siècle », a poursuivi M. Ban, encourageant les ONG à stimuler la participation des jeunes à la société civile.

Si le chef de l'ONU a déclaré que les ONG étaient à l'avant-garde de l'action internationale, il a toutefois noté que la liberté des associations de la société civile est menacée dans de nombreux pays.

« Je suis profondément déçu par le fait que les États membres du Comité des ONG de l'ECOSOC [Conseil économique et social de l'ONU] aient récemment refusé d'accorder au Comité pour la protection des journalistes un statut consultatif », a-t-il dit, ajoutant qu'il était également opposé à l'exclusion des associations de personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) de la prochaine réunion de haut niveau sur l'éradication du sida.

« Ces ONG sont proches des communautés touchées par l'épidémie et elles doivent faire partie de la réponse », a déclaré M. Ban, appelant les États membres de l'ONU à cesser, de manière générale, de faire obstacle à l'engagement des ONG.

Le Secrétaire général a également appelé les Etats à donner aux ONG une marge de manœuvre suffisante pour qu'elles puissent aider à mettre en œuvre les 17 objectifs de développement durable (ODD) du Programme à l'horizon 2030 et l'Accord de Paris sur le changement climatique.

Participant également à la cérémonie d'ouverture, le Premier ministre de la République de Corée, Kyo-ahn Hwang, a réaffirmé l'engagement de son pays à promouvoir la citoyenneté mondiale.

« Nous avons travaillé très dur pour que la citoyenneté mondiale soit reflétée dans les ODD », a-t-il dit. « Les citoyens du monde doivent respecter les valeurs fondamentales de l'humanité. Ils ont besoin d'être proactifs et impliqués dans la résolution des problèmes mondiaux. Cette conférence, sur le thème 'L'éducation pour une citoyenneté mondiale : réaliser ensemble les objectifs de développement durable' va encourager les gens à participer ».

Les participants à cette conférence de l'ONU examineront les trois piliers que sont l'éducation formelle, l'éducation informelle et l'information publique, comme moyen d'éliminer les inégalités dans le monde.

Des thèmes transversaux seront aussi abordés, tels que l'égalité des sexes, le changement climatique et l'apprentissage du point de vue de groupes marginalisés et vulnérables, y compris les peuples autochtones et les LGBT.

Cette Conférence DPI/ONG se terminera par l'adoption d'un programme d'action pour les ONG et les universités afin d'harmoniser et de catalyser les efforts pour la mise en œuvre réussie du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

Communiqué de l'ONU


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE