ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENVIRONNEMENT


Source: www.sodefor.ci, Publication: Sat 11 Jul 2015

PLANTING D’ARBRE DE LA 16ÈME PROMOTION DES ÉTUDIANTS DE L’ERA-SUD, À ANGUÉDEDOU


PLANTING D’ARBRE DE LA 16ÈME PROMOTION DES ÉTUDIANTS DE L’ERA-SUD, À ANGUÉDEDOU


PLANTING D’ARBRE DE LA 16ÈME PROMOTION DES ÉTUDIANTS DE L’ERA-SUD, À ANGUÉDEDOU

Le mercredi 08 juillet 2015, la SODEFOR et l’Institut National de Formation Professionnelle Agricole (INFPA) ont procédé à une opération de planting d’arbres dans la forêt classée d’Anguédedou, à Yopougon.

Cette noble action s’inscrit dans le cadre des festivités de fin d’année de la promotion sortante de l’Ecole Régionale d’Agriculture (ERA-SUD) de Bingerville, dont M. Mamadou Sangaré, DG de la SODEFOR est le parrain.

Il est bien de signaler que cette école dépend de l’INFPA. Intervenant le premier, Col TRA ZO BI 5ème adjoint au Maire de Yopougon a salué cette louable initiative de la SODEFOR et l’INFPA, au profit du couvert végétal Ivoirien.

A sa suite, Mr Berté Onagna, le Directeur général de l’INFPA a loué l’engagement de la SODEFOR dans la mise en œuvre de la politique de reconstitution du couvert forestier de la Côte d’Ivoire, une vision chère au Dr Alassane OUATTARA, Président de la République.

Quant au parrain de la 16ème promotion d ’ERA-SUD, M Mamadou Sangaré DG de la Sodefor, il a de prime abord exprimé sa gratitude à ses filleuls pour l’avoir choisi comme parrain, puis a souligné que cette action s’inscrit dans la dynamique des «  planting d’arbres » posés par le Président de la République au Jardin Botanique de Bingerville et celui du Premier Ministre sur le Boulevard Giscard d’Estaing.

De même il a rappelé le rôle prépondérant joué par la forêt d’Anguédedou, dans l’atténuation des effets du changement climatique dans la ville d’Abidjan. Poursuivant son intervention, le parrain a remis en cause l’idée selon laquelle la gestion durable de la forêt et la pratique de l’agriculture sont antagonistes.

A ce propos M Mamadou Sangaré a dit : « l’agriculture durable a besoin des arbres et de la forêt pour respecter le piler environnemental de ses critères. ».

Aussi a-t- il a invité ses filleuls à cultiver cette pratique dans leur vie professionnelle à venir. Après cette série d’allocution, s’est effectué le reboisement sur une superficie de 2,5 hectares. C’est sur le coup de 11h30 heures, qu’a pris fin cette opération de reboisement.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE