ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -DéVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE


Source: www.onuci.org, Publication: Sat 05 Mar 2016

ONUCI Tour à Koko : la jeunesse encouragée à s’approprier le processus de paix


ONUCI Tour à Koko : la jeunesse encouragée à s’approprier le processus de paix


ONUCI Tour à Koko : la jeunesse encouragée à s’approprier le processus de paix

Amener la jeunesse du quartier Koko de Bouaké à s’ s’approprier le processus de paix en cours en Côte d’Ivoire, c’est le sens de la rencontre d’échanges organisée le mercredi 2 mars 2016 à l’intention des jeunes du quartier Koko de Bouaké.

Il s’agit d’une initiative de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) qui a bénéficié de l’appui de certains de ses partenaires dont la Commission nationale de lutte contre la circulation des armes légères et de petits calibres (COMNAT-ALPC). Elle s’inscrit dans le cadre de sa traditionnelle caravane de sensibilisation de proximité dénommée ‘’ONUCI Tour’’.

La majorité des jeunes n’a pas d’emploi

Selon le responsable adjoint des bureaux de l’ONUCI pour le secteur Est, Xavier Blais qui conduisait la délégation onusienne, il était question d’attirer l’attention des jeunes sur l’intérêt pour eux de s’approprier le processus de paix. « Nous sommes là ce matin pour vous réitérer l’appui des Nations Unies afin que votre quartier et Bouaké en général puisse renouer définitivement avec la paix. Nous sommes également présents pour vous écouter et recueillir vos suggestions dans le cadre du processus de paix », a-t-il rappelé. M. Blais a, en outre, exhorté les jeunes à participer à la vie politique du pays en vue de faire entendre leur voix et de porter à la connaissance des autorités, leurs préoccupations.

A sa suite, les composantes de l’ONUCI présentes, notamment l’Information publique, les Affaires civiles, la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) et la Police onusienne, ont présenté leurs mandats respectifs.

Perez Traoré de l’Association des jeunes de Koko n’a pas manqué d’attirer l’attention de l’assistance sur le taux de chômage encore très élevé ; ce qui constitue une véritable menace au processus de paix selon lui. « La majorité des jeunes n’a pas d’emploi. Certains jeunes qui ont combattu durant la crise ont gardé leurs armes. Ils s’en servent comme gagne-pain », s’est-il inquiété. C’est pourquoi, a-t-il suggéré, les pouvoirs publics devraient traiter véritablement la question de l’emploi des jeunes pour une paix durable en Côte d’Ivoire.

Pour sa part, Pacôme Koffi de la COMNAT-ALPC a encouragé la jeunesse de Koko à sensibiliser les jeunes qui détiendraient encore des armes à les rendre, en échange de projets générateurs de revenus.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE