ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -COOPéRATION


Source: www.onuci.org, Publication: Tue 24 Feb 2015

La Représentante spéciale remet les clefs du Centre culturel HKB de Bouaflé rénové par l’ONUCI


La Représentante spéciale remet les clefs du Centre culturel HKB de Bouaflé rénové par l’ONUCI


La Représentante spéciale remet les clefs du Centre culturel HKB de Bouaflé rénové par l’ONUCI

Dix mois après la signature du protocole d’accord relatif à la réhabilitation du Centre culturel Henri Konan Bédié (HKB) de Bouaflé (situé à plus de 300 km d’Abidjan, dans le centre de la Côte d’Ivoire), la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, a remis, ce lundi 23 février 2015, les clefs de ce Centre financé par l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), dans le cadre de son programme de Projets à impact rapide.

Sollicitée par le Maire et les populations de Bouaflé lors des Journées des Nations Unies organisées dans la capitale de la région de la Marahoué, le 24 avril 2014, la Représentante spéciale avait répondu favorablement à la requête de rénovation du Centre culturel délabré et abandonné. « Nous sommes venus ici, vous nous avez parlé, nous avons écouté, nous vous l’avons promis et nous l’avons exécuté », a souligné la Chef de l’ONUCI, au cours de la cérémonie de remise des clefs à laquelle ont pris part le Préfet de région, Adrien Kouamé Gbamelé, le corps préfectoral, les élus et cadres de la région, les chefs traditionnels et coutumiers, les fédérations et associations féminines, ainsi que diverses couches socioprofessionnelles vivant à Bouaflé et ses environs.

Situant les enjeux et les défis de ce projet, la Chef de l’ONUCI a souhaité que les activités qui seront menées dans ce Centre contribuent au renforcement de la cohésion sociale et de la réconciliation qui caractérisent Bouaflé. Mme Mindaoudou a encouragé les autorités et les populations à consolider cet esprit. « Bouaflé doit rester fidèle à sa réputation, c’est-à-dire la ville cosmopolite qu’elle a toujours été, symbole de la cohésion et creuset de différentes cultures », a-t-elle souligné devant la foule massée dans la cour du Centre culturel.

 

Par ailleurs, la Représentante spéciale a attiré leur attention sur la nécessité de « faire un peu plus » pour protéger cette cohésion sociale. Dans ce sens, elle a mis en exergue les mots et les maux qui peuvent éprouver l’environnement paisible dans lequel « baignent les Bouafléens ». « 2015 est une année importante, l’année de l’élection présidentielle post-crise ; c’est donc une période au cours de laquelle les messages politiques ne vont pas toujours dans le sens de la cohésion », a-t-elle prévenu, appelant les autorités et les populations à tout mettre en œuvre pour que leur localité continue de servir de modèle.

Le Maire de la commune de Bouaflé, Nene Bi Lucien, exprimant toute sa joie et son bonheur de recevoir cet ouvrage, a remercié la Représentante spéciale et l’ONUCI pour la réhabilitation du Centre culturel, « seul lieu des grandes rencontres culturelles, religieuses, administratives, politiques festives sans exclusive de toute la région ». Rappelant le sens de cet acte, le Maire a fait un parallèle entre le Centre culturel et la Côte d’Ivoire. Il a estimé que l’aspect dépassé, démodé et dénaturé du Centre culturel est la Côte d’Ivoire après la crise, tandis que l’aspect utilisable, acceptable, admirable et fréquentable est la Côte d’Ivoire d’aujourd’hui.

La cérémonie a pris fin par une visite guidée des locaux et par la promesse de la Représentante spéciale d’équiper la salle HKB qui enregistre une capacité de 600 places assises.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE