ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -DéVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE


Source: www.onuci.org, Publication: Mon 27 Apr 2015

La Représentante spéciale inaugure trois Projets à impact rapide dans les région du Goh et du Haut-Sassandra


La Représentante spéciale inaugure trois Projets à impact rapide dans les région du Goh et du Haut-Sassandra


La Représentante spéciale inaugure trois Projets à impact rapide dans les région du Goh et du Haut-Sassandra

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, a remis successivement, le jeudi 23 avril 2015 à Daloa (400 km d’Abidjan) aux autorités administratives de la région du Haut Sassandra et du Goh, trois projets financés par l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) dans le domaine de la justice, de l’éducation et de la santé.

Les infrastructures ont été réalisées dans le cadre du programme des Projets à impact rapide de l’ONUCI au bénéfice de toutes les couches sociales de Daloa et des localités concernées.

Tribunal de Daloa : projet de sonorisation de quinze salles d’audiences des juridictions de la cour d’appel de la localité

Le Procureur général auprès de la Cour d’appel de Daloa, Jules Kpagni N’Guessan, a rappelé le contexte du projet et ses objectifs. « Vous avez répondu favorablement à la requête du Président du tribunal de Daloa pour la prise en charge, par l’ONUCI, d’équipements de salles d’audiences en matériels de sonorisation. C’est désormais chose faite et cela constitue un soulagement pour les magistrats, le personnel judiciaire et les justiciables », a souligné le Procureur général.

La Représentante spéciale est revenue sur les trois volets du projet destiné à faciliter les conditions de travail des magistrats. D’abord l’acquisition d’équipements de sonorisation pour les quinze localités abritant soit les tribunaux de première instance - Daloa, Gagnoa, Bouaflé et Man- ou des sections détachées - Issia, Soubré, Divo, Oumé, Tabou, Touba, Guiglo, Seguéla, Danané, Sassandra ; ensuite la protection de ce matériel et enfin la formation des personnels administratifs dédiés à l’utilisation de ces appareils de sonorisation.

Daloa : remise d’infrastructures scolaires à l’EPP État-major

Mme Mindaoudou a ensuite procédé à l’inauguration des infrastructures scolaires de l’Etat-major de la 2e Légion de la Gendarmerie nationale de Daloa réalisées dans le cadre du programme de Projets à impact rapide. Il s’agit de trois salles de classes, d’une cantine, d’une cuisine, d’une salle de réunion et des latrines de l’Ecole primaire publique État-major I. L’EPP État-major est composé de deux groupes scolaires dont l’un avait déjà bénéficié d’un financement de l’ONUCI en 2013, pour la réhabilitation de salles de classes.

Les élèves de l’école primaire ont réservé un accueil des plus chaleureux à Mme Mindaoudou. La réalisation de ces infrastructures scolaires contribuera à l’amélioration des conditions de travail des enseignants et des résultats des 800 élèves que comptent ces deux groupes scolaires de l’EPP Etat-major.

Ouragahio : remise des clés de l’infirmerie du Lycée municipal

C’est au pas de charge que la Représentante spéciale est arrivée à Ouragahio, à 150 km de Daloa, pour procéder à la remise des clés de l’infirmerie du Lycée municipal de cette sous-préfecture, dans la région du Goh. L’ouvrage comprend une grande salle d’infirmerie, une salle de soin, une salle d’observation, le bureau du médecin, une salle de consultation et deux sanitaires.

L’inauguration de cette structure de base a rassemblé les autorités administratives, les chefs traditionnels et mobilisé la population de la localité. Le Maire d’Ouragahio, Pierre Dacoury-Tabley, pharmacien de son état, a remercié l’ONUCI pour cet investissement. Il a profité de cette cérémonie pour remettre un lit d’observation et des médicaments de première nécessité à cette nouvelle infirmerie. « Etre en paix, c’est aussi être en bonne santé », a indiqué la Chef de l’ONUCI, justifiant l’implication de la Mission onusienne dans la réalisation de ce projet. Mme Mindaoudou a salué l’engagement des lycéens à faire de l’infirmerie un patrimoine du lycée.

Le Préfet de région, Rémi N’zi Kangah a traduit la reconnaissance des populations avant d’énumérer des actions fortes de l’ONUCI notamment l’appui à la restauration de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire, la réhabilitation de structures utiles au fonctionnement de l’administration et la réalisation d’infrastructures de base, sans oublier la fourniture d’eau potable dans des villes et des villages qui font face à des pénuries d’eau. « Aider les populations en leur fournissant de l’eau pendant les funérailles est un bonheur et un symbole fort de considération », a dit le Préfet. M. N’zi Kangah a appelé les autorités et les lycéens à respecter les engagements pris à savoir, l’entretien de l’infirmerie et l’implication de tous dans la fourniture de médicaments

 


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE