ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENVIRONNEMENT


Source: Green countries, Publication: Wed 29 Apr 2015

Journée Internationale des Forêts: discours du ministre des eaux et forêts


Journée Internationale des Forêts: discours du ministre  des eaux et forêts


JOURNÉE INTERNATIONALE DES FORÊTS: DISCOURS DU MINISTRE  DES EAUX ET FORÊTS

Mesdames et Messieurs,
Chers Compatriotes,

Les Nations Unies ont proclamé en décembre 2012, le 21 mars de chaque année, «Journée Internationale des Forêts». Cette année constitue donc, la troisième édition de cette manifestation avec comme thème « Forêts I Climat I Changement » choisi délibérément pour mettre en évidence, les relations entre les forêts et le changement climatique, et rassembler les forces, au niveau mondial, pour une action et un changement de plus grande envergure.
En effet, les forêts et les arbres procurent aux hommes, d'innombrables bienfaits. Ils nous protègent contre la pollution en absorbant le gaz carbonique de l'air et nous fournissent de l'eau propre grâce à la filtration de la nappe phréatique par le système racinaire des arbres. En outre, les forêts et les arbres hors forêts, assurent le maintien d'un micro-climat propice au développement des cultures et à l'amélioration du cadre de vie ; ils abritent et sauvegardent la biodiversité et agissent comme nos défenses naturelles contre le changement climatique.
C'est donc grâce aux forêts et aux arbres que la vie sur terre est possible et durable.

Chers compatriotes,
La Journée Internationale des Forêts a pour objectif essentiel, d'accroître la prise de conscience de chacun d'entre nous au niveau local et au plan mondial, de l'importance des forêts et des arbres hors forêts, afin que tous, nous nous engagions dans leur protection et leur réhabilitation.

Notre pays la Côte d'Ivoire, un des principaux Etats forestiers d'Afrique de l'Ouest, risque de ne plus l'être, si rien n'est fait pour inverser la tendance à la dégradation continue de sa couverture forestière. Car à ce jour, la superficie de forêt dense fermée représente à peine 6% du territoire national, contre un taux minimum fixé à 20%, pour assurer une bonne diversité biologique et un climat favorable au développement des cultures.

Je voudrais vous rappeler à ce propos, que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, dans son intervention à la tribune de l'Assemblée Générale des Nations Unies en septembre 2014, a pris l'engagement de conduire le développement agricole avec zéro défrichement de forêt et de faire en sorte d'atteindre l'objectif de 20% de taux de couverture forestière dans les années à venir.

C'est dans cette perspective que mon Département entreprend de multiples actions visant à freiner la progression de la dégradation des forêts et à engager l'ensemble des habitants de ce pays, dans la reconstitution de notre patrimoine forestier.
Permettez- moi de citer au nombre de ces initiatives :
- La mise en œuvre du plan d'urgence pour la restauration et la protection des forêts classées, engagées depuis 2013, avec l'appui financier et matériel du Gouvernement ainsi que la participation des populations ;
- La conduite de divers projets en partenariat avec des acteurs nationaux et internationaux dans l'objectif de sensibiliser les populations, plus particulièrement la jeunesse, à la protection de l'arbre et de la forêt, en les initiant au reboisement. Dans ce cadre, je peux citer les projets « une école, 5 ha de forêt », la constitution de la «muraille verte» au nord, le reboisement des « flancs de montagnes à l'Ouest » etc...

- La mise en place d'une nouvelle organisation administrative pour renforcer le cadre de gouvernance et mettre l'accent sur les aspects d'éducation, de communication et de sensibilisation ;

- La conduite du processus des « Etats Généraux de la forêt, de la faune et des ressources en eau », dont la cérémonie de lancement est intervenue le 27 février 2015 au Jardin Botanique de Bingerville.

Ce processus qui conduira à la tenue en juin 2015, de son principal Forum, vise à tirer les leçons du passé et à prendre de nouvelles mesures correctives pour la gestion future des ressources, en initiant un Plan de Développement Stratégique sur la période 2016-2045.

Mesdames et Messieurs,
Dans le cadre des activités prévues au cours de cette année 2015, mon Département Ministériel a prévu de ramener à une même date qui sera fixée très prochainement, les manifestations relatives à la journée de l'arbre,
à la « Journée Internationale des Forêts » (célébrée le 21 mars de chaque année) et au lancement du projet de «plantation d'arbres d'alignement dans les Districts d'Abidjan» et de Yamoussoukro dans le cadre d'une grande opération intitulée « je plante un arbre pour une Côte d'ivoire plus verte ».

Permettez-moi à cette occasion, d'exprimer la gratitude du Gouvernement à la Représentation Nationale de la FAO, ainsi qu'à l'ensemble des partenaires techniques,
pour leur soutien appréciable au développement forestier et à les encourager à redoubler d'effort dans leur intervention quotidienne, afin d'atteindre les objectifs que nous nous sommes assignés.

Mesdames et Messieurs,
La journée Internationale des Forêts est une invitation de la Communauté mondiale à chaque pays, à réfléchir sur la gestion de sa forêt.

Le Gouvernement de Côte d'Ivoire, voudrait dans cette optique, appeler à une mobilisation de tous ses habitants autour de sa forêt, car l'avenir de cette forêt dépend de nous.

Je vous remercie.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE