ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -COOPéRATION


Source: greencountries.net, Publication: Sat 08 Nov 2014

CHANGEMENTS CLIMATIQUES : La Banque Mondiale offre 1,9 milliards à la Côte d’Ivoire pour la lutte contre la déforestation


CHANGEMENTS CLIMATIQUES : La Banque Mondiale offre 1,9 milliards à la Côte d’Ivoire pour la lutte contre la déforestation


Le groupe de la Banque Mondiale, à travers l’initiative du Fonds de Partenariat pour le Carbone Forestier (FCPF), a octroyé 1,9 milliards de F CFA à la Côte d’Ivoire pour appuyer les efforts de la lutte contre le changement climatique. La signature de l’accord de don a eu lieu le lundi 29 Septembre 2014, au Ministère de l’Economie et des Finances, en présence des Ministres Rémi ALLAH-KOUADIO et KABA Nialé.
Cette contribution de la Banque Mondiale vise à aider la Côte d’Ivoire à préparer la mise en œuvre des activités de réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant de la déforestation et, à terme, contribuer à l’effort mondial de lutte contre le changement climatique.
Au nom du Gouvernement, le Ministre au près du Premier Ministre chargé de l’Economie et des Finances, Mme KABA Nialé a remercié la Banque mondiale qui, à travers l’Initiative du Fonds de Partenariat pour le Carbone Forestier (Fcpf), soutient les efforts de lutte contre le changement climatique au niveau international mais surtout en Côte d’Ivoire.
Pour sa part, le Directeur des Opérations de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire, Ousmane Diagana, a soutenu que ce don visera à mieux comprendre les moteurs de la déforestation et la dégradation des forêts pour en déduire une stratégie nationale acceptée et comprise par tous les acteurs. Il a, enfin, souligné que ce don vient compléter ce que le gouvernement ivoirien entreprend déjà avec le PNUD et la FAO concernant d’autres volets de la préparation à la REDD+
Au terme de cette cérémonie de signature d’accord, le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, Dr Rémi ALLAH-KOUADIO a annoncé que l’une des actions prioritaires est de mettre en place une concertation interministérielle afin que le Plan National de Développement 2016-2020 prenne en compte la problématique des changements climatiques dans tous les secteurs. Le Ministre Rémi ALLAH-AKOUADIO a, par ailleurs, rappelé que le Plan de préparation à la REDD+ devrait permettre, à terme, à chaque citoyen de conserver la forêt contre une rémunération, sans avoir à l’utiliser dans le cadre d’exploitation forestière ou agricole.
Rappelons qu’avec la perte d’une grande partie de son capital forestier entre 1960 et 2010, laCôte d’Ivoire a soumis en 2013, au Secrétariat du Fcpf, un plan de préparation à la REDD+.Ce plan se présente comme un mécanisme international visant l’atténuation des changements climatiques globaux à travers la réduction de la déforestation. A cet effet, une Commission nationale pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et à la dégradation des forêts a été créée en 2012.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE