ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -JEUNESSE


Source: www.onuci.org, Publication: Thu 14 May 2015

Les étudiants de l’Université de Bouaké s’engagent à promouvoir la paix et la non violence


Les étudiants de l’Université de Bouaké s’engagent à promouvoir la paix et la non violence


Les étudiants de l’Université de Bouaké s’engagent à promouvoir la paix et la non violence

700 étudiants de l’Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké se sont engagés en faveur de la paix et de la non violence, au cours de la cérémonie officielle marquant la 5e étape de la campagne de proximité sur la culture de la paix en milieu universitaire.

Cette caravane initiée par l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) en collaboration avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ainsi que des agences du système des Nations Unies et des partenaires extérieurs, depuis le 26 février 2015, a pour objectif principal d’engager les étudiants des Universités et des grandes écoles à promouvoir des valeurs de paix, de non violence et de cohésion dans le milieu estudiantin et d’adopter un comportement citoyen et civique.

La troupe théâtrale de l’UAO, à travers un sketch poignant a dépeint la situation dramatique des étudiants et des élèves, trop souvent otages des politiciens à la veille ou après les élections. « Non à la manipulation dans les universités, nous sommes l’avenir de ce pays et nous voulons poursuivre nos études dans un environnement de paix », ont scandé les étudiants traduisant par cette forte mobilisation leur adhésion aux principes de la campagne de sensibilisation sur la culture de la paix et la non violence.

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Madame Aïchatou Minadoudou, a félicité les étudiants pour la qualité et la justesse des messages véhiculés dans la pièce de théâtre. De même elle a salué leur prise de conscience qui marque un départ certain sur la voie de la culture à la non violence. « Oui nous avons été témoins de la conviction des étudiants à aller dans le sens de la paix ». Madame Mindaoudou a estimé qu’il était opportun que ces messages soient entendus par l’ensemble des populations et par les partis politiques. « Il faut des activités politiques saines et vous les étudiants, devez semer cette graine de la non violence », a-t-elle ajouté.

La Représentante spéciale a insisté sur l’adhésion des étudiants à la Charte "Alassane Salif N’diaye" qui vise à proscrire la violence et à promouvoir la cohésion sociale et la réconciliation au sein des universités. « Vous êtes désormais des messagères et les messagers de la paix », a souligné Mme Mindaoudou a l’endroit des 110 étudiants sélectionnés pour prendre part aux ateliers thématiques sur les droits de l’homme, l’éducation à la culture de la paix, les rôles et les responsabilités des associations estudiantines et les techniques de communication pour le changement de comportement. L’étape de Bouaké s’est singularisée par la récompense du meilleur slogan pour la paix. « La fleur de la paix ne peut que produire qu’un parfum de bonheur » ; « Cultivons la paix pour des lendemains meilleurs », sont les deux messages qui ont été retenus au concours du meilleur slogan pour la paix.

La cérémonie s’est terminée par un don de 15 ordinateurs à l’UAO dans le cadre des projets à impact rapide de l’ONUCI.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE