ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ECO-CULTURE


Source: www.anader.ci, Publication: Sat 13 Aug 2016

FILIERE CAFE-CACAO : DEBUT DES ACTIVITES DE L’AVENANT 2 DU CONTRAT-PLAN TRIENNAL


FILIERE CAFE-CACAO : DEBUT DES ACTIVITES DE L’AVENANT 2 DU CONTRAT-PLAN TRIENNAL


FILIERE CAFE-CACAO : DEBUT DES ACTIVITES DE L’AVENANT 2 DU CONTRAT-PLAN TRIENNAL

Dans le cadre de la conduite du programme Quantité-Qualité-croissance (2QC), programme national qui vise le développement durable de la cacaoculture, le Conseil du Café et du Cacao (CCC), l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricole (FIRCA) et le Centre National de Recherche Agronomique (CNRA) procédaient le Jeudi 04 Août 2016, à la signature de l’avenant 2 et afférents du contrat-plan triennal 2013-2016.
La cérémonie organisée à cet effet, s’est déroulée dans une ambiance solennelle et comptait aux rangs des officiels M. COULIBALY Minayaha Siaka, Directeur de Cabinet de Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, le représentant, M. Lambert Konan KOUASSI, Ministre d’Etat, Président du Conseil d’Administration du CCC, mais également les Directeurs Généraux et les hauts responsables des quatre structures mises à contribution.
La signature de l’avenant 2 a été suivie de celle de deux autres contrats afférents de prestations entre le FIRCA et l’ANADER d’une part et entre le FIRCA et le CNRA, d’autre part. En marge de ces signatures, un avenant spécial a également été signé relativement au Projet d’Appui au Secteur Agricole (PSAC), portant le montant total du contrat-plan triennal à 13,4 milliards FCFA.
Ouvrant la voie aux allocutions Dr. Ité WONGBE, Directeur Général du CNRA, a salué le soutien du CCC et l’apport des structures partenaires en faveur de la recherche qui, occupe une place importante dans le développement de la cacaoculture, notamment dans la lutte contre les maladies et la production de semences améliorées.

 FILIERE CAFE-CACAO : DEBUT DES ACTIVITES DE L’AVENANT 2 DU CONTRAT-PLAN TRIENNAL

A sa suite, Dr Sidiki CISSE, Directeur Général de l’ANADER, a adressé ses vives félicitations à l’endroit du CCC pour ses efforts considérables dans le développement durable de la filière. Il dira en substance qu’en matière de conseil agricole, l’ANADER intègre la capacité de « muer » en fonction des exigences et des réalités de la situation ce qui explique d’ailleurs, sa stratégie de conseil agricole dédié par filière. Il terminera son propos par des mots de salutation et de reconnaissance envers les structures partenaires pour leur collaboration et leurs actions en faveur du développement agricole en général et de la cacaoculture en particulier.
Emboitant le pas à ces prédécesseurs, Dr. Pierre Ackah AGNIMAN, Directeur Exécutif du FIRCA, n’a pas tari d’éloges à l’endroit du CCC. Il a loué les actions constantes de l’organe régulateur en faveur du développement de la filière et du bienêtre de ses exploitants. Il s’est également réjoui du bon fonctionnement du partenariat qui existe entre sa structure, l’ANADER et le CNRA. Car selon lui, le trépied dynamique et opérationnel que forment ces trois structures (FIRCA-ANADER-CNRA), saura répondre aux défis du développement durable de la cacaoculture en Côte d’Ivoire.

 FILIERE CAFE-CACAO : DEBUT DES ACTIVITES DE L’AVENANT 2 DU CONTRAT-PLAN TRIENNAL

Prenant la parole à son tour, Mme Massandjé TOURE-LITSE, Directeur Général du CCC, a salué et félicité le travail effectué sur le terrain par les trois structures partenaires qui, dira-t-elle, assurent la conduite efficace des activités opérationnelles du programme 2QC. A ce sujet, elle a adressé une mention spéciale à Dr. Sidiki CISSE, pour la disponibilité et le travail satisfaisant des 450 agents ANADER dédiés au programme, repartis sur l’ensemble des zones de production cacaoyère. Elle expliquera par la suite, que le 2QC est un programme de développement qui porte sur trois axes, à savoir la génération de technologies, le transfert de technologies, et les mesures d’accompagnement de l’arrachage et de la replantation des vergers atteints par la maladie du swollen shoot, véritable danger pour la cacaoculture. A ce titre, plus de 2 milliards FCFA ont été investis, entre autres, en matière de recherche sur le swollen shoot, d’amélioration variétale et de soutien aux producteurs. Pour finir, elle a réitéré ses félicitations à l’ensemble des partenaires et a encouragé les femmes, à travers la coopérative des femmes productrices de cacao invitée pour l’occasion, à persévérer dans leurs tâches quotidiennes pour le développement durable de la filière.
Ce sont sur ces mots d’espoir et un cocktail offert qu’a définitivement pris fin la cérémonie de signature de l’avenant 2 du contrat-plan triennal 2013-2016.

A.FOFANA/CSCHM/DCRP


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE