ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENVIRONNEMENT


Source: www.consoglobe.com, Publication: Sat 29 Aug 2015

Bangkok pourrait disparaître d’ici 15 ans


Bangkok pourrait disparaître d’ici 15 ans


Bangkok pourrait disparaître d’ici 15 ans

Selon un rapport du Conseil national de la Réforme thaïlandais (NRC), présenté au gouvernement, la capitale du pays pourrait être immergée sous l’eau d’ici 15 ans si aucune mesure d’urgence n’est prise(1). Alors que les feux de l’actualité sont braqués sur les conséquences immédiates de l’attentat de lundi 17 août qui a frappé le centre de Bangkok, ce rapport rappelle l’importance des menaces plus insidieuses, mais tout aussi réelles que font peser l’aménagement et le développement infrastructurels du pays.

Bangkok coule

Witthaya Kulsomboon, chef du NRC, a déclaré que Bangkok et ses villes voisines étaient seulement entre 0,5 et 2 mètres au-dessus du niveau de la merPrès de 8.25 millions d’habitants vivent à Bangkok et 14.6 millions dans sa métropole soit 22,2 % de la population du pays.

L’utilisation excessive de l’eau souterraine, et ce de longue date, ainsi que le poids des immeubles accélèrent l’affaissement du sol de la ville et de sa métropole construites sur une zone de canaux et d’anciens marécages.


M. Kulsomboon précise aussi dans son rapport : « Il y a environ 700 immeubles de 20 étages ou plus, et 4.000 bâtiments avec 8-20 étages à Bangkok. Il y a aussi de nombreux chemins de fer électriques. Ceux-ci pourraient provoquer la submersion de certaines parties de Bangkok et de ses lieux souterrains ».

Des solutions drastiques proposées

Ce rapport commandé par le gouvernement thaïlandais a pour objectif de trouver des solutions rapides au problème. Parmi celles-ci, la plus drastique serait de déplacer la capitale du pays elle-même, et sa métropole.

Mais avant de prendre de telles mesures, certains conseillers ont proposé au gouvernement d’arrêter la croissance de la capitale et de ses voisines, et de déplacer les industries et les entreprises de Bangkok.

Un autre membre du conseil du CNRC, Sujarit Khunthanakulwong, annonce aussi qu’il faudra maîtriser l’exploitation de l’eau souterraine. Un autre membre du conseil propose aussi d’ériger un mur qui protégerait Bangkok et sa métropole de la montée de l’eau de mer.

Le coût de ce plan devrait être de 500 milliards de Bath, soit environ 13 milliards d’euros pour ne pas voir le centre économique de la Thaïlande disparaître sous les eaux à la vue de tous.




Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE