ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENVIRONNEMENT


Source: www.un.org, Publication: Tue 09 Jun 2015

L'ONU appelle à inclure la préservation des océans dans les stratégies de développement durable


L'ONU appelle à inclure la préservation des océans dans les stratégies de développement durable


L'ONU appelle à inclure la préservation des océans dans les stratégies de développement durable

A l'occasion de la Journée mondiale de l'océan, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a souligné lundi le lien interdépendant entre le développement durable, la lutte contre le changement climatique et la préservation des océans.

« Les océans sont une composante fondamentale de l'écosystème terrestre, et des océans sains sont essentiels à une planète en bonne santé », a déclaré le chef de l'ONU dans un message, ajoutant que deux personnes sur cinq vivent à proximité des côtes et trois sur sept dépendent des ressources marines et côtières pour subsister.

Cette Journée est organisée chaque année le 8 juin pour rappeler l'importance des océans dans la vie quotidienne des individus, informer le public quant à l'impact des actions humaines sur l'océan et mobiliser les populations du monde sur un projet de gestion durable des océans.

Le thème de cette édition 2015, « Océan sain, planète saine », vise à mettre l'accent sur la pollution engendrée par les matières plastiques, qui provoque une dégradation très lente, affectant les cours d'eau pour de nombreuses années et a également des conséquences sur la santé des animaux aquatiques.

Compte tenu de leur importance pour la santé de la planète et la prospérité de ses habitants, M. Ban a rappelé dans son message que les océans occupent une place centrale dans la stratégie pour un développement durable en cours d'élaboration par la communauté internationale, y compris dans les nouveaux objectifs de développement durable visant à orienter la lutte mondiale contre la pauvreté pour les 15 années à venir.

« Nos océans régulent le climat et reminéralisent les nutriments par des cycles naturels, tout en fournissant un vaste ensemble de services, dont des ressources naturelles, de la nourriture et des emplois, qui bénéficient à des milliards de personnes », a poursuivi le Secrétaire général.

Les changements climatiques d'origine humaine sont en partie responsables du réchauffement des océans, a-t-il poursuivi, soulignant que le niveau des mers monte et a des effets dévastateurs sur les populations vulnérables, en particulier celles des petits États insulaires en développement.

« Du fait qu'ils absorbent de grandes quantités de gaz à effet de serre, les océans s'acidifient. Les écosystèmes océaniques se dégradent. Les coraux, où la vie marine foisonne, souffrent de blanchiment et meurent sous l'effet de la hausse des températures », a déploré M. Ban.

Le Secrétaire général a par ailleurs salué les efforts déployés par les gouvernements pour conclure cette année des accords historiques sur le changement climatique et l'élimination de la pauvreté, ajoutant qu'ils ne pourront y parvenir que s'ils prennent en compte le rôle essentiel des océans.

« Les océans sont vastes, mais leur capacité à résister aux dommages d'origine humaine est limitée. En cette année, que nous espérons décisive, nous devons nous engager à profiter du cadeau que représentent les océans de manière pacifique, équitable et durable de génération en génération », a dit M. Ban.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE