ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

DEVELOPPEMENT -ENERGIE


Source: Green Countries, Publication: Fri 07 Oct 2016

Les PMAS veulent améliorer l’efficacité énergétique dans les pays pauvres


Les PMAS veulent améliorer l’efficacité énergétique dans les pays pauvres


Les PMAS veulent améliorer l’efficacité énergétique dans les pays pauvres

Les ministres de l’Environnement et chefs de délégations du Groupe des Pays les Moins Avancés (PMA) participent à la conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Kinshasa.

Ils y ont annoncé leur volonté de booster les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique dans les pays les plus pauvres et ont ainsi lancé l’Initiative PMA pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique pour le développement durable (REEEI). Elle sera officiellement lancé lors de la COP22, qui se tiendra au mois de Novembre prochain à Marrakech.

Selon Tosi Mpanu Mpanu, Président de l’organisation, il s’agit d’une « intiative audacieuse, fruit d’efforts conjugués des PMA pour être à l’avant garde de l’offensive mondiale vers les énergies propres et renouvelables de l’avenir ».

Dans un monde où près d’1,5 milliards de personnes n’ont pas ou peu accès à l’électricité et l’énergie de base, la plupart d’entre eux vivant dans les Pays les Moins Avancés, cette initiative permettra de faciliter l’accès à l’énergie et surtout aux énergies propres à ces pays tout en mettant en place des actions concrètes pour lutter contre le changement climatique. Le but est bien sur de ne pas assister mais de responsabiliser les populations visées pour améliorer les pratiques énergétiques.

Les PMA regroupe 48 pays dont 34 en Afrique, 13 en Asie et 1 pays des Caraïbes. Cette initiative devrait faire émerger des structure de soutien similaire en Asie.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE