ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

BEST PRATICS


Source: mrmondialisation.org, Publication: Mon 25 May 2015

Ils veulent créer la maison écologique 100% open-source


Ils veulent créer la maison écologique 100% open-source


Ils veulent créer la maison écologique 100% open-source

Ils veulent créer la maison écologique 100% open-source

Noa et Cristian se sont rencontrés à Buenos Aires. Réunis par leur passion commune pour la nature, les différentes cultures et les voyages, ils ont décidé de construire une maison écologique, durable, socialement et économiquement viable, qui puisse résoudre certains problèmes locaux et servir de modèle à d’autres !

 

Noa est franco-vénézuélienne et ingénieure chimiste spécialisée dans le traitement de l’eau. Elle a quitté un poste dans une grande entreprise française pour s’investir dans des solutions plus sociales et auprès des populations. Cristian, ancien joueur professionnel de football, est étudiant Ingénieur Electronique à l’Université de Buenos Aires ainsi que parrain d’une école rurale dans la zone la plus pauvre d’Argentine. Après un long voyage en Amérique du sud (Argentine, Chili et Bolivie), durant lequel ils ont été confrontés à de nombreux problèmes sociaux et environnementaux (éoliennes à l’arrêt faute de connaissances, égouts déversés sans traitement dans les fleuves…), ils ont souhaité prendre leur responsabilité de citoyens et de jeunes parents en main pour réaliser un projet stimulant et utile à la communauté.

Réfléchissant à un projet concret, ils ont réalisé que, pour améliorer la qualité de vie des gens et réduire leur impact environnemental, ils devaient rassembler différentes technologies, pratiques et durables, en un seul endroit. Leur idée de construire une maison écologique, économique et durable, qui pourrait être visitée et servirait de modèle pour la construction de logements sociaux ou de meilleurs logements a donc pris forme. Baptisé « Eco-casa Suyana », ce projet repose sur la valorisation des connaissances qu’ils ont accumulées au cours de leurs études et de leurs expériences professionnelles ou personnelles. Ils se sont également fortement basés sur les spécificités du lieu et de la culture locale où ils se sont installés (les montagnes de Córdoba en Argentine) pour créer des solutions qui puissent être adaptées à d’autres endroits et qui répondent à des besoins réels et concrets (en consultant les communautés et en faisant des recherches pour que les solutions soient adaptées et acceptées par la population).

La construction de la maison répondra à certains critères incontournables. Elle devra être : économique(abordable pour tous pour faire face au manque criant de logements), simple (pas de technologies compliquées pour éviter des changements culturels trop brusques), nécessitant un entretien minimum (afin de limiter tout besoin d’intervention de spécialistes), avec une réelle efficacité énergétique (pour réduire les dépenses énergétiques et minimiser l’impact sur l’environnement), rationalisant et réutilisant l’eau (avec des systèmes de filtration, des dispositifs d’économie d’eau…), réduisant les déchets (qui seront recyclés, compostés et réutilisés dans le potager organique), durable dans le temps et, enfin, 100% open source, donc reproductible. Chaque étape du processus, documentée, permettra d’offrir une information détaillée à partager gratuitement et massivement en open source pour faciliter la reproduction du modèle en fonction des conditions spécifiques à chaque site.

Pour financer ce beau projet, ils se sont dirigés vers le Crowdfunding car ce mode de financement participatif est très proche de l’idée d’entraide communautaire à laquelle ils tiennent. Il permettra, après finalisation des recherches, de passer à l’étape d’achat des matériaux et de commencer la construction de la maison. Une fois la maison construite, après l’avoir testée et fait face aux différents problèmes qui pourraient survenir, ils se concentreront sur la diffusion du modèle afin qu’il soit reproductible ailleurs. En effet, leur but ultime est de démontrer que la construction d’une maison économique, écologique et durable est possible et accessible à tous. Mais l’aide ne se limite pas au crowdfunding, chacun peut les soutenir en envoyant de l’information utile sur les technologies appliquées ailleurs, en diffusant le projet, en faisant parvenir un mot d’encouragement, des critiques constructives, par du bénévolat sur le terrain…

Si le jeune couple manque à ce jour d’images et de moyens, rien ne les arrêtera en si bon chemin… « Soyons réalistes, faisons l’impossible », comme ils le disent très bien ! On ne manquera pas de suivre leur aventure et surtout d’observer le résultat.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE