ENTREPRISES CITOYENNES

Premier site africain dédié au développement durable

BEST PRATICS


Source: www.jeuneafrique.com, Publication: Sun 19 Mar 2017

L’Algérie se lance dans un ambitieux projet de photovoltaïque


L’Algérie se lance dans un ambitieux projet de photovoltaïque


L’Algérie se lance dans un ambitieux projet de photovoltaïque

Le ministère de l’Énergie algérien lancera un appel d’offres d’ici mi-avril concernant un méga-projet d’énergie solaire photovoltaïque. Ce projet avait été évoquée en marge du sommet Powering Africa le 10 mars dernier à Washington.

Très dépendante de ses hydrocarbures, l’Algérie se tourne sérieusement vers les énergies renouvelables. Le ministère de l’Énergie doit lancer un appel d’offres relatif à un projet de production d’énergie solaire, d’une puissance de 4 025 MW, d’ici mi-avril, confirme un sous-directeur de département au ministère. « Un décret-cadre est en cours de préparation », précise-t-il.

Mohamed Arkab, le PDG de la Compagnie d’engineering de l’électricité et du gaz (CEEG), une filiale de la société nationale d’hydrocarbures Sonatrach, est le premier à avoir évoqué ce projet ambitieux, en marge du sommet Powering Africa, les 9 et 10 mars à Washington, aux États-Unis.

Ce projet portera la production d’énergie solaire à près de 5 000 MW.

Cet appel d’offres s’inscrit dans le cadre de la politique nationale de développement des énergies renouvelables, adoptée en 2011 et mise à jour en 2015. À ce jour, l’Algérie compte 22 centrales photovoltaïques, d’une capacité totale de 350 MW.

« Ce projet portera la production d’énergie solaire à près de 5 000 MW, considère un responsable du ministère. C’est un bond considérable mais on est loin des objectifs fixés par le programme national : 47 à 51 TWh (térawatt-heure) d’énergie propre à l’horizon 2030-2040. Il y aura encore beaucoup de travail à accomplir. »

Volet industriel

Le nouveau projet solaire de l’Algérie, qui sera réparti en trois lots de 1 350 MW chacun, comprend aussi un volet industriel. D’après une source proche du dossier, une ou plusieurs usines de fabrication d’équipements et de composants de centrales photovoltaïques seront construites.

« Entre le recours à l’offre étrangère, notamment chinoise, et la création d’unités de production, Noureddine Boutarfa, le ministre de l’Énergie, a fait le choix de l’industrialisation », indique la même source.

Six centrales solaires doivent être construites dans six régions différentes du Sud et des Hauts-Plateaux, qui ont été déterminées au préalable. Elles se situeront dans les wilayas de Béchar, Ouargla, El Oued, Djelfa, M’sila et Biskra.

Le coût de ce méga-projet énergétique et industriel n’est pas encore connu. La date d’entrée en service des centrales photovoltaïques non plus. On sait seulement que l’Algérie a bénéficié d’un prêt de la Banque africaine de développement de 900 millions d’euros, qui servira en partie à développer ce projet, précise notre source.


Commentaires

PARTENAIRES

INSCRIVEZ-VOUS

Newsletter
Recevez nos infos et nouveautés

AEJCI - Concours GHO

LE BUZZ DU DD


NOUS SUIVRE